Espagne : séisme de magnitude 4,9 sur l'île volcanique de El Hierro,
le côté ouest de l'île s'est élevé de 11 cm


Une cinquantaine de séismes ont été enregistrés dans les tous derniers jours et un effondrement s'est produit bloquant certains accès. Le 4.9 de magnitude est le plus important  séisme jamais enregistré dans les dernières années. La pression du magma est telle qu'un côté de l'île s'est élevé de 11 cm !
 
Un séisme de magnitude 4,9 a secoué dimanche El Hierro, dans l'archipel espagnol des Canaries, la plus forte des secousses enregistrées par l'Institut géographique national sur l'île volcanique depuis plus de dix jours, du fait d'un regain d'activité sismique.
 
L'épicentre du séisme de magnitude 4,9, enregistré à 10H59 GMT, était situé dans l'Atlantique, à 20 kilomètres de profondeur et à une dizaine de kilomètres à l'ouest de l'île de El Hierro, où la population a ressenti la secousse, a précisé l'IGN.
 
Plus tôt dimanche, à 09H40 GMT, un autre séisme, de magnitude 4,5, enregistré à 20 kilomètres de profondeur dans le même secteur, avait également été ressenti sur l'île, selon l'IGN. Depuis le 18 mars, des centaines de secousses, associées à une activité volcanique sous-marine, ont été enregistrées dans la même zone, dont deux séismes de magnitude 4,6 recensés vendredi et mercredi.
 
Niveau d'alerte relevé
 
Face au regain d'activité sismique, le gouvernement régional des Canaries a décrété mercredi soir plusieurs « mesures de protection » des habitants de l'ouest de l'île : il a élevé le niveau d'alerte dans cette zone, jusqu'au niveau intermédiaire, « jaune », sur une échelle de trois, et fermé deux tronçons de route ainsi que la voie la plus proche de la paroi d'un tunnel de cette zone.
 
La direction de la Protection civile des Canaries avait décidé de maintenir ces mesures vendredi, indiquant alors que « l'activité sismique s'est déplacée vers le sud-ouest au cours des dernières 24 heures ».
 
Pendant l'été et l'automne 2011, des milliers de secousses, la plupart très faibles, avaient secoué la petite île espagnole, perchée dans l'Atlantique sur un ancien volcan sous-marin et peuplée de 10.000 habitants. Le 10 octobre 2011, une éruption volcanique sous-marine s'était produite à cinq kilomètres de ses côtes, deux jours après une secousse de magnitude 4,3.
 
Pendant des mois, l'île de 287 kilomètres carrés, la plus à l'ouest de l'archipel des Canaries, avait vécu au rythme de cette intense activité sismique, surveillée avec inquiétude par les équipes de vulcanologues et par les habitants dont des centaines avaient dû être évacués.
 
Nouvelle crise sismique et intrusion magmatique
 
Earth-of-fire, Le blog de Bernard Duyck que je consulte régulièrement pour la précision de ses détails et son sérieux sans faille nous en dit plus long sur l'activité actuelle de El Hierro :
 
Depuis le 18 mars, une crise sismique secoue El hierro dans les îles Canaries, liée à une intrusion magmatique.
 
Les hypocentres restent situés entre 10 et 22 km. Depuis le 29, la magnitude des séismes est en augmentation (max. de M4,7 le 29.03) et certains séismes ont été ressentis sur d'autres îles de l'archîpel Canarien. En effet, l'IGN dénombre pas moins de 455 séismes entre le 28.03.2013 et le 30.03.2013 à 14h15, précisant que les sismographes s'affolent le 27.03.2013 entre 13 et 14 h.
 
Les hypocentres restent éloignés d'El Hierro, ce qui réduit leur impact ... cependant, la déformation, tant verticale que vers l'Est, provoque de petits glissements de terrain dans la partie ouest, ce qui a décidé le PEVOLCA a élevé le niveau d'alerte à jaune pour cette partie de l'île, et à fermer certaines routes et tunnels.
 
Nemesio Perez signale une déformation verticale de 11 cm. à la Punta de Orchilla (ElMundo.es). Involcan signale une forte augmentation des émissions de dioxyde de carbone (environ 1684 tonnes/jour), avec des niveaux avoisinants ceux de l'éruption sous-marine de 2011.
 
Reste à voir comment va se solder cette intrusion magmatique ... le magma trouvera-t-il une route vers la surface ? A suivre...




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité volcanique »