Espagne : Le gouvernement augmente le budget anti-émeute de 1900% en un an


Il n'y a donc pas que les Etats-Unis qui se préparent au pire en armant jusqu'aux dents le département de sécurité intérieure. L'Espagne, pourtant bien embourbée dans les mesures d'austérité, n'hésite pas à armer sa police anti-émeute jusqu'aux dents avec du matériel dernier cri prévoyant de toute évidence des révoltes encore plus nombreuses et violentes dans les mois/années à venir.

Pourtant, on ne peut pas dire que leur arsenal était en reste d'après les photos de la police anti-émeute... De vrais Robocop en puissance. Déjà qu'ils n'étaient vraiment pas tendres, ce sera encore pire désormais. Guy Fawkes
 
L'Espagne augmente son budget liée à l'achat de « Matériel et équipement spécifiques anti-émeute de protection et de défense » de près de 1.900% entre 2012 et 2013. Le budget anti-émeute de départ passe de 173.670€ en 2012 € à 3,26 millions en 2013. Pour 2016, le projet d'investissement va dépasser dix millions d'euros, il vise à moderniser les matériels des unités anti-émeute utilisés.
 
Parmi les autres éléments qui seront fournis à la police espagnole sont prévus des gilets pare-balles, des gaz lacrymogènes, de matraques, des boucliers et balles en caoutchouc. Mais il prévoit également d'intégrer des armes de guerre. Plus précisément, on parle de fusils laser (qui causent la cécité temporaire ou permanente), des canons sonores (testé à des manifestations aux Etats-Unis et en générant des étourdissements et des nausées à la personne) et des armes à micro-ondes qui provoquent des brûlures et des douleurs. On compte également des armes qui semblent sortir de la science-fiction comme des armes électromagnétiques et lanceurs de mousse afin d'immobiliser les gens.
 
Avec cette mesure, les autorités espagnoles prétendent lutter contre la vague croissante de protestations qui a secoué la péninsule au cours des dernières années oubliant qu'ils violent les lois régissant l'utilisation de ces armes, depuis la Convention contre la torture jusqu'aux conventions internationales contre les armes chimiques.
 
Le Centre d'études sur la paix JM Delas, qui traite des questions liées au désarmement et à la paix, a averti que l'on assistait à la « militarisation de la police » en termes de ses procédures d'exploitation et le type de matériaux utilisés.
 
Source RT - Traduction par Fawkes News



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Politique »