Espagne : 30.000 à 45.000 hectares détruits par des incendies


D'importants incendies de forêt touchent les régions espagnoles de Valence (est) et Barcelone (nord-est), avec près de 30.000 hectares détruits. La fumée a envahi la ville de Valence en Espagne.

le feu s'est déclaré dans le secteur de Cortes de Palla et s'est très rapidement propagé en raison "de conditions météorologiques défavorables, avec des températures très élevées, une faible humidité et un vent violent"

Le vent a un peu faibli mais 30.000 à 45.000 hectares ont déjà été détruits selon la presse ibérique. La sécheresse est l'une des causes mais la police a aussi interpellé un homme soupçonné d'avoir brûlé des broussailles qui auraient ensuite pris une ampleur démesurée.

Les feux restent actifs et dans l'agglomération de Valence, les habitants souffrent :

"C'est presque impossible de respirer, il y a tellement de cendres, je n'avais jamais vu ça auparavant", explique un homme.

"Je n'arrive pas à bien respirer, mes yeux sont secs et mon nez me pique", raconte une femme.

Le nuage de cendres a recouvert une bonne partie de la troisième ville espagnole en plein début de la saison touristique. Le président de région, Alberto Fabra, après s'être rendu sur les lieux, avait affirmé qu'il s'agissait "de l'un des incendies les plus importants des dernières années" dans la région de Valence.

Un deuxième incendie, vers Andilla, s'est aussi déclaré. Au total, un millier d'habitants ont été évacués à cause de ces deux foyers, et neuf routes étaient coupées samedi à la circulation.

Plus de 1.300 personnes et une trentaine d'avions et d'hélicoptères bombardiers d'eau sont mobilisés. Dans la région de Barcelone, un feu s'est déclaré dans le secteur de Prats del Rei, détruisant 987 hectares.


Vidéos :



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Incendies »