Eruption solaire du 31 août : un orage magnétique persiste


Après l'éclatement du filament magnétique survenu le 31 août (1), comme prévu, un orage géomagnétique est venu perturber notre magnétosphère. Malgré le fait que l'éruption solaire soit de force moyenne (classe C8), cet orage magnétique continue de sévir deux jours après son arrivée !
 
La puissance de cet orage est sur la pente descendante, l'alerte est donc levée, nous nous en tirons bien pour cette fois, mais gageons que l'activité solaire en hausse ainsi que celle de ses tâches solaires (la tache solaire AR1560 a plus que quadruplé en taille depuis le 30 août...) nous réserve encore de nouvelles sueurs « froides » !
 
Un orage magnétique persistant
 
Le champ magnétique polaire de la Terre reste orageux et instable, deux jours après l'impact de la CME (éjection de masse coronale - wiki) du 3 septembre. Une  tempête géomagnétique modérément forte (Kp = 5 à 6) est actuellement en cours, suscitant des aurores boréales très lumineuses autour du cercle polaire arctique, même à de basses latitudes (Canada, Islande, Irelande, Suède, aux Etats-unis : Washington, Minnesota, Wisconsin... voir galerie de photos).
 
La source de l'orage magnétique
 
La tempête géomagnétique en cours a été causée à l'origine par une éruption solaire générée par l'éclatement d'un gigantesque filament magnétique. La NASA vient de publier de nouvelles images à haute résolution du filament magnétique géant qui a rompu le 31 Août (photo illustration).
 
Chaque panneau montre l'éruption dans une longueur d'onde différente de la lumière ultraviolette extrême. En comparant les couleurs, qui retracent différentes températures et densités de plasma solaire, les chercheurs peuvent en apprendre davantage sur la dynamique des filaments - et peut-être un jour arriver prévoir quand elles vont éclater.
 
L'explosion qui a lancé une éjection de masse coronale (CME) n'était pas orientée directement vers la Terre, mais de manière oblique (heureusement pour nous).
 
(1) Lire : Magnifique éruption solaire : un filament magnétique pourrait interrompre les réseaux électriques et de communications



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité solaire »