Équateur : Un puissant séisme de magnitude 7,8 fait 77 morts et 588 blessés


Alors que l'état de catastrophe naturelle persiste au Japon suite au fort séisme de magnitude 7,0 et que de nombreuses répliques continuent d'entretenir la peur, un puissant séisme de magnitude 7,8 a frappé cette fois-ci l’équateur dans la nuit de samedi à dimanche à 23h58 (GMT).

Au moins 77 personnes sont mortes et 588 autres blessées selon un communiqué du vice-président du pays, Jorge Glas. Des dégâts colossaux sont également à déplorer dans le sud-ouest du pays, jusque dans la région de Guayaquil, sur la côte pacifique.

Pour les détails, l'épicentre était situé à 10 km de profondeur à environ 173 km de Quito, la capitale équatorienne. Difficile à mon humble niveau d'établir une corrélation avec les récents tremblements de terre du Japon qui se situaient à une profondeur similaire, mais le lien apparaît plus évident quand on sait que le nord du Pérou a subi également un séisme de magnitude 7,4 au même moment que la principale secousse équatorienne, et qu'un autre tremblement de terre de magnitude 6,1 a frappé les îles Tonga situées dans le Pacifique-Sud.

Il apparaît évident dans ce contexte que le lien entre ces évènements est la grande ceinture de feu. Pour rappel, la ceinture de feu du Pacifique est un alignement de volcans qui borde l'océan Pacifique sur la majorité de son pourtour et coïncide avec un ensemble de limites de plaques tectoniques et de failles, également marquées par les principales fosses océaniques de la planète (wiki).

1460896267_ceinture-de-feu.jpg Une ancienne publication du veilleur datant de 2014, et faisant suite à des évènements sismiques d'ampleur similaire dans la région du Chili, relataient alors la crainte de conséquents changements affectant les plaques tectoniques, impliquant que d'autres séismes étaient à craindre. A l'époque, un séisme de magnitude 8,1 avait frappé le Chili !

Sommes nous les témoins d'un nouveau réveil de la ceinture de feu ? Si oui, il y a fort à parier que nous pouvons nous attendre à l'arrivée d'autres tremblements de terre, peut-être bien d'amplitude supérieure (supérieur à 8,0). Si cela devait s'avérer juste, les suivants pourraient bien être à nouveau le Chili ou encore la région du Panama (ce qui pourrait arranger les affaires de certains...). Cela dit, ne vous affolez pas, ce n'est que de la spéculation de ma part, bien que le danger existe.

Le Veilleur

Une alerte au tsunami a été déclenchée

L'Institut américain de géophysique (USGS) a déclenché une alerte au tsunami, mais selon les dernières informations, la menace serait « presque passée ». Après le séisme, le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique avait prévenu que des vagues du tsunami étaient possibles sur les côtes équatoriennes dans un rayon de 300 km autour de l'épicentre.

Quelques heures après le séisme, une réplique de magnitude 5,6 a frappé la côte équatorienne à 24 km de la ville touristique, Bahia de Caraquez. L'Institut équatorien de géophysique fait état de « dégâts considérables ».

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte qu'un séisme de magnitude 7,4 a touché le Pérou à la même heure, samedi. Aucune victime ne serait cependant à déplorer. Cette série de séismes en Amérique latine intervient après qu'un violent tremblement de terre, le plus meurtrier depuis celui de 2011, a frappé le Japon le 14 avril.

Source Russia today

Un bilan qui s’alourdit

Des médias locaux ont diffusé des images depuis Guayaquil où un pont s’est effondré, ainsi que le toit d’un centre commercial, et de dégâts dans des magasins à Quito. De son côté, la Direction générale de l’aviation civile a annoncé la fermeture de l’aéroport de Manta, dans la province de Manabi en raison de « graves dégâts à la tour de contrôle ».

L’état d’urgence décrété et l’armée mobilisée

Le vice-président Jorge Glas, qui assume les fonctions de chef de l’Etat en l’absence du président Rafael Correa, actuellement en visite au Vatican, a annoncé que l’état d’exception avait été décrété au niveau national. Une mesure prise « pour préserver l’ordre public » a-t-il expliqué :

Toute la force publique est en état d’alerte maximale pour protéger la vie des citoyens.

M. Correa a envoyé un message depuis son compte Twitter précisant que « les autorités sont en train d’évaluer les dégâts et de prendre des mesures ». L’état d’urgence a été décrété dans les six provinces les plus affectées, situées dans le sud-ouest et le nord-ouest du pays : Manabi, Esmeraldas, Los Rios, Santa Elena, Guayas et Santo Domingo. Quelque 10 000 soldats ont été envoyés dans la nuit vers la zone sinistrée, selon l’agence équatorienne de gestion des risques.

L’alerte au tsunami levée

Le principal évènement sismique s’est produit samedi à 18 h 58 (1 h 58 à Paris) dans la zone de Pedernales et Cojimies, dans la province de Manabi, à environ 20 km de profondeur, selon l’Institut de géophysique (IG) équatorien.

Il avait été précédé d’une secousse moins forte (magnitude 5) et a été suivi de plusieurs répliques dans les provinces de Manabi (5,5) et de Santo Domingo de los Tsachila (Centre, 4,6) et sur la côte (7,7). Le séisme a aussi été ressenti dans la capitale, Quito, ainsi qu’à Cali, troisième ville de Colombie, dans l’Ouest. L’alerte au tsunami qui avait été lancée à cause de possibles « vagues dangereuses » a finalement été levée.

Secousses en série le long de la « ceinture de feu »

Le nord du Pérou a connu lui aussi un séisme de magnitude 7,4 au même moment que la principale secousse équatorienne, samedi à 18 h 58, selon l’Institut de géophysique du Pérou (IGP). Aucune victime n’est pour l’instant à déplorer.

Dimanche, un autre tremblement de terre (de magnitude 6,1) a frappé les îles Tonga, dans le Pacifique-Sud. Autant de secousses situées sur le tracé de la « ceinture de feu » du Pacifique, une zone de rencontre des plaques tectoniques très sensible du point de vue sismique.

C’est sur ce même tracé que sont survenus les violents tremblements de terre qui ont secoué depuis jeudi le sud-ouest du Japon, causant au moins 41 morts et un millier de blessés.

Article complet sur Le monde




Commentaires 12

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Selon toute logique d'autres séismes devraient suivre avec des conséquences bien plus graves. En relisant les différentes prophéties, j'ai remarqué qu'il ne devrait pas y avoir d'autre président après Barack ... Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augures, quelque chose de puissant devrait nous secouer prochainement, après les froids ... Quand aux tours de Babel, si hautes qu'elle atteignent le ciel, elle seront mises à bas et leurs peuples dispersé et ne pouvant plus se comprendre ... C'est comme si l'histoire se répétait des milliers d'années plus tard. Or pour abattre les gratte-ciels il faut des puissances destructrices naturelles comme les séismes ou artificielles comme celles produites par les bombes.
    Pour revenir aux séismes, il faut quand même noter une certaine corrélation avec les éruptions solaires et mouvements astraux.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • A ce sujet, autant je suis d'accord avec toi sur une corrélation électro-magnétique entre la Terre et d'autres objets célestes proches, autant je n'accorde aucun crédit (pour l'instant tout du moins) aux diverses et nombreuses prophéties apocalyptiques.

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Tout a fait d'accord avec toi sauf qu'il ne s'agit pas d'interprêter les prophéties, simplement relire les textes anciens qui nous disent ce qui s'est passé et se passera de nouveau. Puis de relier les événements avec ces textes, ce qui autorise une extrapolation prévisionniste. De plus certaines études ont démontré qu'il existe une corrélation entre les phénomènes électromagnétiques et mouvements planétaires et les comportements destructeurs.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Je suis d'accord concernant les extrapolations prévisionnistes, mais quand on connait un tant soit peu les mécanismes terrestres et célestes, on dénote une récurrence transposable au futur, tout n'est ensuite qu'une question de temps. Si j'annonce ici dans le contexte actuel une disparition à venir du Japon, serais-je considéré comme un prophète, alors que quand on connait la situation tectonique de cette île, son passif ainsi que les mécaniques de base, ce qui passe pour une possibilité s'avère en fait inéluctable ?

avatar de PH7
  • Par PH7 1 0
  • Note que si l'histoire se répète, elle le fait en général avec des variantes. Tu peux le constater en lisant les textes « religieux » où il est dit que la terre a été détruite par le feu (épisode de sodome et l'histoire de loth) mais aussi inondée par le déluge. Bien que je soupçonne fort une compilation de textes ou traditions orales de différentes époques. Il existe une constante dans tous ces textes : la guerre destructrice de civilisations suivie d'une période de « noir » complet (absence de preuves archéologiques ) et des survivants épars qui recommencent une civilisation et repeuplent la terre. Pareil des suites des glaciations où des hommes et animaux ont survécu pour ensuite repeupler la terre (runes et traditions nordiques). Ou encore des suites de la disparition des dinosaures et redéveloppement de la vie, sachant que les textes védiques nous informent qu'il y a eu des survivants et relatent les luttes entre les anciens et nouveaux peuples.

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Pour les prévisions sur le japon, tu peux aussi te tromper et voir le japon non pas sombrer mais au contraire s'élever sous la pression magmatique avec certes des conséquences dramatiques mais un résultat faisant s'accroitre sa superficie au lieu de son engloutissement. Dans ce cas, il n'y a pas de prophétie sauf si ta prophétie affirme qu'il y aura avec certitude la modification radicale du pays, et irradiation mortelle due aux centrales nucléaires.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • C'est aussi une autre possibilité, bien qu'elle soit significative de la disparition du peuple y vivant. Pour le moment, et suite au séisme monumental de 2011, de nombreuses zones du Japon se sont affaissées de plusieurs mètres. Depuis les récentes secousses, une autre partie est en train de se déchirer, alors que parallèlement, une île est en train d'apparaitre et de grandir suite à une activité volcanique sous marine. Pour ce qui est des centrales nucléaires, celle de Fukushima a déjà irradié une bonne partie des océans, c'est donc mal, mais alors très mal barré, et pour tout le monde ! L'homme gagnant en savoir au fil du temps, et vu sa mentalité guerrière , il ne fait qu'augmenter son potentiel de destruction est s'éliminer lui-même.

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Comme cela a été transcrit dans les textes anciens ! Le serpent se mord la queue !

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Oui, mais tu noteras qu'il n'est pas nécessaire d’être croyant à une quelconque secte pour tirer ces conclusions, le bon sens et l'observation suffisent à eux seuls

avatar de PH7
  • Par PH7 1 0
  • Tout est issu de l'observation. Mais je suis d'accord avec toi, nul n'est besoin d'adhérer à une secte, quelle soit officielle ou officieuse !

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Notes que je ne désire aucunement froisser les croyants quelles que soient leur religion, mais à mes yeux, et au vu de toutes les guerres faites en leurs noms, j'assimile systématiquement toute religion à une secte.

avatar de PH7
  • PH7 a répondu 0 0
  • Celui qui prétend parler au nom d'un Dieu ne peut être qu'un menteur, tout comme celui qui interprête sa pensée. Il est déjà difficile de comprendre son voisin, sa compagne ou son propre gosse qui pourtant est issu de notre propre chair et parle notre langue ! Alors celui qui se prétend surhomme pour comprendre une entité que tu n'as jamais vue, qui ne te parle pas dans ta langue et dont les buts et objectifs dépassent ton entendement ne peut être qu'un fou, un imposteur, un escroc, ... Celui qui toute une vie durant se posera la question de savoir qui est Dieu alors que toute sa vie (soit environ 100 ans) ne représente qu'à peine un /cent mille milliardième d'une fraction de seconde de la vie de Dieu ne peut prétendre exprimer la pensée de cette entité. Tout ce que nous savons nous le savons par transmission de témoignages d'époques révolues et malheureusement la réécriture faite par certains pour dominer d'autres hommes.

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »