Équateur : le volcan Tungurahua est entré en éruption


L'éruption du Tungurahua continue. Ce matin, un panache de cendres hauteur augmentait à 32.000 pieds (environ 10 km) d'altitude et dérive à l'Ouest. Une légère diminution de tremblements est visible sur les dernières sismogrammes.
 
Jusqu'à présent, les effets de l'éruption ont été limités à la chute de cendres. Dans le canton Quero, la chute de cendres a endommagé plus de 5.000 hectares de cultures végétales et touché environ 2.000 familles au cours des derniers jours.
 
En attendant, des scientifiques de l'Observatoire ont fait un survol du volcan et posté une mise à jour intéressante pour les 20-21 août :
 
« Le volcan émet une colonne d'éruption constante, associée à des explosions, qui atteint une hauteur maximale de 5 km et d'une hauteur moyenne de 1,5 km au-dessus du cratère, avec une teneur en cendres modérée, qui dérive vers l'Ouest. Il n'y a aucun nouveaux rapports de chute de cendres.
 
Une augmentation dans le nombre et la taille de l'explosion a été observée depuis 15:00 heure locale le 20 Août. Jusqu'à 16:00 le 21 août, il y avait 16 grandes explosions produisant des bruits de coup de canon forts, entendus dans des villages près du volcan et dans des villes aussi éloignées que Ambato, Riobamba et Miracle.
 
L'activité sismique au Tungurahua montre un signal constant de tremblements associés aux émissions de vapeur, de gaz et de cendres. Par ailleurs, les bruits rugissants ont diminué en intensité et en durée en ce qui concerne les jours précédents. »

 
A l'Observatoire, le personnel a observé une constante expulsion de matériel chaud dans les rejets. Les blocs de lave projetés à l'extérieur du cratère ont roulé jusqu'à 1,5 km en contrebas depuis le haut des flancs du volcan.




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité volcanique »