Enfants maltraités, violés, enlevés, assassinés. Quand l'homme devient un monstre...


J'ai recu aujourd'hui un e-mail d'une lectrice, rédactrice web dans le domaine de l'enfance, me demandant de relayer un de ses articles qui fait état d'un constat accablant, même si la plupart d'entre vous qui me lisez le déplorez déjà. Cet article traite de la maltraitance infantile, sujet tabou, et qui semble pourtant exister depuis la nuit des temps.
 
Nathaly dans son article nous fait part de son ressenti, de ses craintes et de cette vérité qui dérange : Si certains d'entre nous méritent le terme d'humains (bien souvent les plus démunis), beaucoup (trop) d'autres n'ont pas su évoluer et sont restés des animaux. Le veilleur
 
Etant dans le domaine de l'enfant depuis déjà un certain temps, je m'intéresse à tout ce qui y touche de près comme de loin. Nouveautés, créateurs, recettes, astuces etc.. en passant bien sûr par l'actu.. et que dire... ?
 
Depuis peu, il y a une foule d'articles plus terribles les uns que les autres concernant des enfants maltraites voire pire. Des petits secrets qui ressurgissent alors qu'ils étaient bien cachés, des faits divers assez horribles voire tragiques et je me demande donc où en est l'humanité...
 
Vous allez vous dire que je me prends la tête avec des questions philosophiques à deux centimes mais regardez-y de plus près... Nous nous vantions d'avoir des qualités uniques et propres à l'Homme, comme le rire, la parole ou encore l'amour.. Si certes, les deux premiers éléments n'ont toujours pas été visibles chez d'autres espèces, les animaux nous donnent pourtant de belles leçons de vie et d'amour.
 
Bref.. tout ça pour dire qu'entre les trafics de bébés en Chine, les bébés abandonnés dès la naissance dans des toilettes (qui semble devenir une mode en France !), les mères excédées qui tentent de faire avaler du Destop à leurs bébés pour s'en débarrasser, celles encore qui maltraitent leurs enfants de toutes les façons possibles etc.. Je suis en droit de me demander ce qu'il en est de l'amour maternel et de cette chose formidable qu'est le lien entre l'enfant et la maman..
 
Je ne parle même pas de tous ces pédophiles à toges ou à costards cravates (ni ceux graciés par les rois maintenant !!!).. Les masques tombent, les informations circulent un peu partout, des enfants sont enlevés et jamais retrouvés (ni vivants, ni décédés, laissant dans les familles des plaies plus que suintantes).. C'est monstrueux.. Mais quand c'est pas chez nous, on a tendance à oublier vite... Pas une semaine ne se passent sans que les médias se fasse écho d'enfants maltraites.
 
Souvent, il m'arrive de regarder mes enfants et de penser à ce qu'il arrive à ceux du même âge, entre d'autres mains, dans d'autres villes, d'autres pays... Souvent des images horribles me viennent en me disant « tu vois, l'enfant qui a été violé avait l'âge du tien »... c'est un sentiment qui met mal à l'aise.. tellement mal à l'aise que souvent les larmes de la colère et de l'incompréhension me montent.. Comment arriver à faire du mal à un enfant ? Le vice est plus fort que la raison (si toutefois il en reste chez ces gens là). Tout le monde a dans son entourage plus ou moins proche, un enfant ayant subi des sévices de quelque sorte que ce soit. Sauf qu'on en parle à peine.. c'est tabou.
 
Alors oui, ce n'est pas la majorité des enfants qui sont maltraités (et heureusement !) et non, je ne cherche pas à culpabiliser ceux qui liront cet article. Je dis juste qu'AUCUN enfant ne devrait connaitre ça.. absolument aucun... L'enfant doit être protégé, il est notre futur et notre sang. Or aujourd'hui, on ne protège plus nos enfants, on perd notre sensibilité, on perd notre compassion, on perd également l'amour envers l'autre (les couples se défont sur une simple dispute bien souvent). Aujourd'hui, les valeurs humaines que l'on se vantait d'avoir, s'évaporent aussi vite que les ressources de la Terre...
 
Un enfant brisé, fera un adulte perdu et tourmenté car il ne vivra pas sa vie, mais la survivra... Ce qui me conduit tout naturellement à penser que l'Homme, avec toutes les valeurs primaires qui lui sont propres, est en train de disparaitre et de laisser place à une nouvelle espèce, avide, cupide, égoïste, mauvaise et manipulatrice, qui n'hésite pas à abîmer ce qu'elle a de plus cher.
 
Votre avis ?
 
Par Nathaly
 
Note
 
Si vous soupconnez qu'un enfant est maltraité, vous pouvez (devez) le signaler au 119 (numéro gratuit - site internet). Pour rappel, les personnes qui auraient pu dénoncer un cas de maltraitance et qui ne l'ont volontairement pas fait sont passibles de 5 ans d'emprisonnement et de 75.000 € d'amende...



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Crise humanitaire »