Désillusion : Où quand on découvre que le chapeau ne fait pas l’Aventurier...


Si le but du veilleur est d'essayer au mieux de vous informer, il est également nécessaire à mes yeux de rétablir la vérité quand d'aventure je me rend compte d'une erreur, et c'est ce que je viens de constater à mon grand regret ce matin au détour de la lecture d'un article qu'on peut difficilement mettre en défaut, énumérant point après point les « travaux » et méthodes plus que discutables d'un marginal connu sous le nom de Dominique Jongbloed, alias l'« aventurier ».

Difficile de nier la réalité face à cette lecture, elle est complète, structurée, clairement argumentée et ne laisse pas planer l'ombre d'un doute sur de possibles erreurs de jugement sur le personnage pour le moins haut en couleurs qu'est Dominique Jongbloed, et que moi même j'affectionnais. Je ne vais pas reprendre ici la publication dont il est question, d'une part car elle est très longue (3 parties), et d'autre part car le travail de recherche effectué pour argumenter et sourcer est tellement gigantesque que je ne veux ôter le moindre crédit à son auteur qui mérite largement que vous visitiez son site.

Vous allez me dire « ah mais c'est mort pour les pyramides de Bosnie ? », ce à quoi je répondrais que non, pas forcément (quoique ça semble mal engagé pour le coup), car vous allez vous apercevoir que cette découverte n'est pas de son fait et n'a visiblement servi qu'à augmenter la notoriété dudit personnage. Par contre, tout semble indiquer que les « nombreuses aventures » de ce monsieur au demeurant très inventif, tiennent plus du conte de fées que des péripéties d'Indiana Jones.

1468261205_indysmilestod.jpg

Alors bien évidemment, ces articles datant de 2014, certains liens faisant référence à des publications de réseaux sociaux ont été supprimés depuis (et vous comprendrez aisément pourquoi), toutefois d'autres sources font référence à web archive, qui est un service web permettant de prendre un « instantané » d'un page web à un instant donné pour l'immortaliser. Difficile de nier l'existence de déclarations dans ce cas ! A ceux arguant qu'il serait question d'un site de désinformation destiné à porter atteinte à la crédibilité de Mr Jongbloed, aucun indice ne permet de le penser, et le site lui même est hébergé par un hébergeur associatif autogéré (l’Autre Net) situé en France (voir whois).

Bien que la lecture s'avère aussi longue qu'instructive, je ne saurais que trop vous recommander de vous attarder également sur les commentaires qui recèlent parfois des liens tout aussi croustillants. Il se peut que certains d'entre vous tombent de haut à la lecture de certains passages, mais que cela nous serve de leçon et nous rappelle qu'il est indispensable de garder un esprit critique et ne pas succomber à l'appel de certaines sirènes qui n'ont aucun état d'âme à profiter de votre crédulité comme de vos rêves afin de mieux les monnayer.

Il est possible que la découverte de certains articles de ce site puissent amener à débattre sur d'autres sujets importants avec lesquels vous ne seriez pas forcément en accord, et ce pour diverses raisons, mais nous allons pour le moment nous concentrer sur le sujet de départ et éviter de nous disperser. Une chose à la fois si vous le voulez bien.

Prêt à descendre avec le lapin blanc au fond du gouffre ? C'est par ici :

« Où l’on découvre que l’habit ne fait pas le moine, ni le chapeau l’Aventurier »

  1. Première partie - Dominique Jongbloed aventurier
  2. Deuxième partie - Dominique Jongbloed businessman
  3. Troisième partie - Dominique Jongbloed écrivain

Et bien plus encore...

Note

J'avais annoncé à la reprise du veilleur mon intention d'être plus circonspect quant à la pertinence des informations, et bien que cette démarche implique la possible déception de certains d'entre vous, d'autant plus concernant certains sujets sensibles, mon intention se borne à ne pas participer à l'enfumage général de certains médias, alternatifs ou pas. Si il peut m'arriver parfois d'être piégé par certaines sources (ça m'est arrivé et m'arrivera sûrement encore), je n'hésite pas face à l'évidence et aux preuves à corriger mes erreurs. N'hésitez pas à me faire parvenir vos remarques si vous en avez.




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Archéologie »