Des scientifiques prouvent que l'ADN peut être reprogrammé par des mots et des fréquences


L'ADN humain est un internet biologique et bien supérieur en de nombreux aspects à l'artificiel. Une recherche de scientifiques russes explique directement ou indirectement un phénomène comme la clairvoyance, l'intuition, les guérisons spontanées et à distance, l'auto-guérison, les techniques d'affirmation, les lumières/auras autour des gens (à savoir les maîtres spirituels), l'influence de l'esprit sur le temps et bien plus encore. De plus, il y a une preuve pour un tout nouveau genre de soins dans lesquels l'ADN peut être influencé et reprogrammé par des mots et des fréquences sans enlever ni remplacer un seul gène.
 
Seul 10 % de notre ADN est utilisé pour la construction de protéines. C'est la partie de l'ADN qui intéresse les chercheurs occidentaux et est examiné et classifié. Les autres 90 % sont considérés comme de l'ADN sans valeur. Les chercheurs russes, pourtant, convaincus que la nature n'est pas bête, ont rejoint des linguistes et des généticiens dans l'aventure d'exploration de ces 90 % d'ADN inutiles. Leurs résultats, découvertes et conclusions sont simplement révolutionnaires ! Selon eux, notre ADN n'est pas seulement responsable de la construction de notre corps mais sert aussi comme magasin de données et dans la communication. Les linguistes russes ont trouvé que le code génétique, surtout dans les 90 % apparemment inutiles, suit les mêmes règles que tous nos langages humains. À cette fin, ils ont comparé les règles de syntaxe (la manière dont les mots sont assemblés pour former des expressions et des phrases), de sémantique (l'étude de la signification dans les formes de langage) et les règles de base de la grammaire. Ils ont découvert que les alcalins de notre ADN suivent la grammaire habituelle et possèdent des règles exactement comme nos langages. Donc les langues humaines ne sont pas apparues par coïncidence mais sont un reflet de notre ADN inhérent.
 
Le biologiste moléculaire et biophysicien russe Pjotr Garjajev et ses confrères ont aussi exploré le comportement vibratoire de l'ADN. [Pour la concision je ne donnerai ici qu' un résumé. Pour une exploration plus poussée, référez-vous s'il vous plaît à l'appendice à la fin de cet article.] Pour faire court : ''Les chromosomes fonctionnent juste comme des ordinateurs solitoniques holographiques utilisant un rayon endogène laser d'ADN''. Cela veut dire qu'ils ont réussi par exemple à moduler certains schémas de fréquences sur un rayon laser et avec lui ont influencé la fréquence de l'ADN et donc l'information génétique elle-même. Comme la structure de base des paires alcalines de l'ADN et du langage (comme expliqué plus haut) est de même nature, aucun décodage d'ADN n'est nécessaire. On peut simplement utiliser des mots et des phrases du langage humain ! Ceci également a été prouvé expérimentalement ! Un ADN vivant (dans un tissu vivant, et non in vitro) réagira toujours à des rayons laser de langage modulé et même à des ondes radio, si les bonnes fréquences sont utilisées.
 
Ceci explique finalement et scientifiquement pourquoi les affirmations, un entraînement autonome, l'hypnose et techniques similaires peuvent avoir des effets aussi forts sur les humains et leurs corps. Il est entièrement normal et naturel pour notre ADN de réagir au langage. Alors que les chercheurs occidentaux découpent les gènes simples des brins d'ADN et les insèrent ailleurs, les russes ont travaillé avec enthousiasme sur des appareillages qui peuvent influencer le métabolisme cellulaire par des rayons modulés adaptés et des fréquences légères et ont donc réparé des défauts génétiques.
 
Le groupe de recherche de Garjajev a réussi à prouver qu'avec cette méthode des chromosomes endommagés par des rayons X par exemple peuvent être réparés. Ils ont même capturé des modèles d'information d'un ADN particulier et l'ont transmis sur un autre, reprogrammant ainsi des cellules pour un autre génome. Ils ont par exemple transformé avec succès des embryons de grenouille en embryons de salamandre en transmettant simplement les modèles d'information d'ADN ! De cette manière l'information toute entière a été transmise sans aucun effet secondaire ou discordance qu'on rencontre en découpant et réintroduisant des gènes simples de l'ADN. Cela représente une incroyable et spectaculaire révolution de transformation du monde ! Tout ceci en appliquant simplement une vibration et un langage au lieu d'une procédure archaïque de découpage ! Cette expérience souligne l'immense pouvoir des ondes génétiques qui ont manifestement une plus grande influence sur la formation des organismes que les processus biochimiques des séquences alcalines.
 
Les enseignants ésotériques et spirituels savent depuis longtemps que notre corps est programmable par le langage, les mots et la pensée. Cela a aujourd'hui été scientifiquement prouvé et expliqué. Bien sûr la fréquence doit être correcte. Et c'est pourquoi tout le monde ne réussit pas de manière égale ou ne peut le faire toujours avec la même force. L'individu doit travailler sur des processus internes et la maturité pour établir une communication consciente avec son ADN. Les chercheurs russes travaillent sur une méthode qui n'est pas dépendante de ces facteurs mais qui fonctionnera TOUJOURS, dans la mesure on utilise la fréquence correcte.
 
Mais plus haut est le développement de la conscience d'un individu, moins il y a besoin d'un quelconque appareil ! On peut obtenir ces résultats tout seul et la science finira par ne plus se moquer de telles idées et confirmera et expliquera les résultats. Et cela s'arrête-t-il ici ? Les scientifiques russes ont aussi découvert que notre ADN peut engendrer des dérangements dans le vide, produisant ainsi des trous de ver (wormhole) magnétiques ! Les trous de ver sont les équivalents microscopiques des soi-disant ponts de Einstein-Rosen au voisinage des trous noirs (laissés par des étoiles en fin de vie?) Ce sont des tunnels de connexion entre des zones entièrement différentes de l'univers par lesquels une information peut être transmise en dehors de l'espace et du temps. L'ADN attire ces éléments d'information et les fait passer vers notre conscience. Ce processus d'hyper-communication est efficace surtout dans un état de relaxation. Le stress, les soucis ou un intellect hyperactif empêchent la réussite d'une hyper-communication sinon l'information sera totalement déformée et inutilisable.
 
Article paru en 2011 et publié le 2 août sur le site de Zen Gardner (traduit par Hélios - bistrobarblog).



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Faits divers Science »