Déluge au Japon : 400.000 personnes appelées à évacuer


Quelque 400.000 personnes ont été appelées à évacuer, samedi 14 juillet, dans le sud-ouest du Japon, où 29 personnes sont mortes ou portées disparues, victimes des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région depuis trois jours, selon un dernier bilan officiel.
 
L'agence météorologique du Japon a mis en garde contre de nouveaux glissements de terrain et des inondations attendues sur Kyushu, grande île du sud de l'archipel, où il est tombé samedi jusqu'à 11 centimètres d'eau en une heure.
 
Les autorités ont ordonné l'évacuation de 26.000 personnes, qui ont été hébergées dans des écoles et d'autres lieux publics, dans le nord de Kyushu où les rivières sont sorties de leur lit, ont rapporté des médias locaux. Près de 140.000 autres habitants ont été invitées à quitter leurs maisons, - une recommandation qui n'est pas encore un ordre - selon des sources officielles dans les quatre préfectures de l'île.
 
Les images transmises à la télévision montrent des torrents d'eaux boueuses charriant des débris et des maisons inondées à la suite de ce que les autorités ont qualifié de précipitations saisonnières "sans précédent". A Fukuoka, où on a enregistré 181 glissements de terrains, 78.600 personnes ont été sommées de quitter leurs maisons, selon les autorités. Dans cette localité, environ 820 maisons ont été endommagées et trois ponts emportés, selon la préfecture de Fukuoka.
 
"Deux hommes ont été extraits de glissements de terrain dont une femme est toujours prisonnière, mais nous ne savons pas dans quel état ils sont", a précisé un porte-parole de la préfecture, ajoutant : "Je ne me souviens pas de telles inondations sur une si vaste étendue dans notre préfecture".
 
Plus de 75 centimètres d'eau sont tombés en trois jours sur la ville d'Aso, située au pied du volcan dans la préfecture de Kumamoto, rapporte l'agence météo. A Aso et dans ses environs, les inondations ont fait 20 morts, dont 19 dans des glissements de terrain et l'effondrement des maisons, selon le dernier bilan de la nuit. Neuf personnes sont portées disparues, dont deux depuis samedi matin : un homme de 30 ans emporté dans sa voiture par une rivière à Oita et une femme de 83 ans engloutie par un glissement de terrain à Fukuoka.




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Inondations »