Crue exceptionnelle du fleuve Amazone


Le 4 avril 2012, le niveau du fleuve Amazone dans sa partie amont au Pérou a dépassé son record historique, atteignant 1118,62 m dans la ville d?Iquitos, en aval de la confluence de ses deux principaux affluents, l'Ucayali et le Marañón.

Depuis le début de l'année, le fleuve Amazone présente des hauteurs d'eau très élevées. En janvier, le niveau de la rivière était déjà deux mètres au-dessus de la valeur habituelle à cette date, et le niveau atteint au début du mois d'avril est le plus élevé jamais enregistré, soit depuis 42 ans.

Par ailleurs, le fleuve atteint habituellement son niveau le plus élevé au début du mois de mai, ce qui laisse penser que les hauteurs d'eau vont certainement encore augmenter.

Jusqu'à début avril, plus de 140 000 personnes ont été affectées par les inondations dans la province de Loreto (Pérou) et notamment sa capitale Iquitos, et de nombreuses infrastructures (collèges, centres de santé etc..) dans les principaux centre urbains ont été sinistrés.

Face à cette situation, les autorités péruviennes ont déclaré l'état d?urgence dans la région. Ce phénomène se propage actuellement vers le Brésil en aval. Les pluies soutenues dans la partie andine de l'Amazonie, d'une part, et en territoire brésilien, d'autre part, contribuent à maintenir la puissance de la propagation de la crue en direction du cours principal de l'Amazone.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Climat »