Crash du vol MH17 : La BBC dénonce l'implication d'un avion de chasse ukrainien


Nouveau rebondissement dans l'affaire concernant le Boeing 777 de la Malaysia Airlines abattu en juillet 2014. Pour ceux qui ont suivi ce dossier, ce qui est révélé ici n'a rien de vraiment nouveau, puisque des documents russes l'avaient déjà mis en lumière.

A la différence que c'est ici la BBC qui dénonce l'implication de l'Ukraine au travers d'un documentaire, ce qui n'est pas anodin. Il est amusant de voir souffler un vent de changement sur l'opinion des médias mainstream, qui traitaient de conspirationnistes ces témoignages il y a quelques mois encore, alors que les relations entre les États-Unis et l'Ukraine étaient au beau fixe.

Curieusement, alors que ces mêmes relations entre les deux pays se dégradent jour après jour, les implications de l'armée ukrainienne dans cette tragédie, auparavant rejetées en bloc, commencent maintenant a être acceptées par certains médias officiels, quelle coïncidence !

Il est de plus en plus évident selon moi que Washington n'ayant plus l'utilité de la marionnette Porochenko qui accumule les échecs en tous genres, s'apprête à lui tourner le dos. De plus, le président ukrainien semble de plus en plus incontrôlable, et pourrait même être un danger pour les États-Unis, en ce sens ou il pourrait révéler nombre de documents embarrassants pour la Maison Blanche.

Cela dit, l'aveu d'une responsabilité ukrainienne dans cette affaire reste gênante pour les États-Unis, dans la mesure ou cela prouverait définitivement la non implication de la Russie de Vladimir Poutine, scénario qui était pourtant auparavant mis en avant pour alimenter cette éternelle diabolisation du pays des tsars...

Affaire à suivre de près donc...

Le Veilleur

Crash du vol MH17 : la BBC met en cause la chasse ukrainienne

La BBC a procédé à une enquête approfondie qui a confirmé l'hypothèse selon laquelle le Boeing malaisien effectuant le vol MH17 aurait été abattu par un chasseur et non par un missile tiré depuis le sol.

Ce dimanche, certains journaux britanniques ont mis leurs lecteurs en effervescence en annonçant la projection d'un documentaire intitulé « Conspiracy Files : Who Shot Down MH17 ? ». Le film sera diffusé le 3 mai sur la chaîne BBC Two.

Selon The Sunday Express, le documentaire contient de « nouvelles accusations choquantes » portant sur la tragédie survenue le 17 juillet 2014 dans le ciel du Donbass. Rappelons qu'un avion de ligne malaisien effectuant le vol MH17 d'Amsterdam à Kuala Lumpur avait été abattu par un missile de combat. Cette attaque avait emporté la vie des 298 personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil.

D'après les conclusions de l'enquête officielle menée pendant plus d'un an par le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV), l'avion a été détruit par un missile tiré depuis un système anti-aérien Bouk. Différentes versions de ce système sont en service dans les forces armées russes et ukrainiennes. Dès le début, l'Occident s'est mis à promouvoir l'hypothèse non étayée par les faits selon laquelle le missile aurait été tiré depuis un système remis par la Russie aux insurgés de la République populaire de Donetsk (DNR). Et ce, malgré le fait que le rapport de l'OVV n'accusait formellement aucune des parties.

Cela dit, le Bureau néerlandais pour la sécurité a dès le départ écarté la piste présentée par un technicien de l'aérodrome militaire ukrainien d'où plusieurs chasseurs équipés de missiles air-air avaient décollé le 17 juillet 2014. Selon ce témoin, qui a dû fuir l'Ukraine pour s'établir en Russie, un de ces chasseurs était revenu sans missiles, et son pilote (le capitaine Vladislav Voloshin) était descendu, tout pâle, du cockpit. A la question de savoir ce qui s'était passé, le pilote avait répondu au technicien :

L'avion s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment…

Ce témoin-clé avait raconté de nombreux autres détails relatifs à la mission du capitaine Volochine, mais les médias occidentaux n'avaient pas pris son récit au sérieux. Le film de la BBC fournit de nouveaux témoignages à l'appui de la thèse selon laquelle le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par des chasseurs ukrainiens.

Les journalistes de la chaîne BBC Two ont interrogé des dizaines de personnes dans la région du crash. Ces témoins ont affirmé avoir aperçu depuis le sol deux chasseurs en train de survoler la région au moment où une explosion avait retenti dans le ciel.

Une des personnes interrogées, Natalia Beronina, a témoigné :

Nous rentrions la récolte lorsqu'une détonation s'est fait entendre. Au début, nous avons aperçu une fumée noire, mais une seconde après, deux petits avions sont apparus dans le ciel. Ils étaient tout petits, comme des jouets en argent. L'un d'entre eux a continué de voler en avant, mais l'autre a fait un demi-tour immédiatement après la détonation et est revenu en arrière.

The Sunday Express rapporte également que le journaliste d'investigation allemand Billy Six a retrouvé au moins sept témoins qui affirmaient avoir observé un chasseur au moment du crash du Boeing. L'un d'entre eux a déclaré qu'il avait vu le chasseur tirer un missile :

une ligne fine et courte comme un fil s’est échappée dans les nuages. Puis, une explosion a retenti.

D'après le journaliste allemand, le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par deux chasseurs à la fois : l'un aurait lancé un missile et l'autre tiré avec un canon. Le film de la BBC a ceci d'important qu'il est le premier documentaire à présenter au public occidental les récits de témoins réels et non les élucubrations de politiciens et de propagandistes.

Source sputniknews

Notes

Photo d'illustration liveleak.com via dailypaul.com



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Attentats »