Coup fatal : Le « Killshot » aura-t-il lieu en 2013 ?


Dans un article du mois dernier, on pouvait déjà constater que le soleil s'était réveillé de sa léthargie apparente et il vient tout juste de refaire parler de lui ces derniers jours. Nous assistions dans le même temps à une tension extrême entre les deux Corée qui ne s'est pas totalement apaisée. Ces deux signes peuvent être mis en relation avec le « Killshot » (ou « coup fatal » - lien), évoqué il y a près de 10 ans par le major Ed Dames aujourd'hui retraité et exerçant dans le civil dans son domaine de « remote viewing ».
 
Il évoquait alors une série d'éruptions solaires massives qui viendraient frapper la terre et serait d'un telle force qu'elle grillerait tout les alimentations électriques et laisserait une bonne partie de la terre à l'âge de pierre, mais il ne fut pas en mesure d'estimer une date pour ces événements à l'époque (ce n'est plus le cas). Bien évidemment, la NASA et les autorités se gardent bien d'en parler ou alors c'est pour décrédibiliser l'information mais c'est une possibilité que bien des scientifiques évoquent, d'autant qu'il y a eu au moins un précédent.
 
En 1859, une tempête solaire massive à touché la terre. Elle fut la plus forte jamais enregistré à cette époque (supérieur à X10) et elle atteignit la terre en à peine 17H (autant dire que l'ont a peu de temps pour s'y préparer lorsque cela arrive). La violence de la tempête provoqua des courants électriques qui grillèrent littéralement les réseaux télégraphiques. Heureusement, à l'époque les conséquences furent bien moins importantes car la vie quotidienne des gens n'était pas dépendante de l'électricité. Or aujourd'hui notre civilisation est tellement dépendante des technologies modernes qu'une panne complète dépassant quelques jours serait tout simplement catastrophique.
 
Tout d'abord voyons certaines des prévisions du major Dames qui se sont avérés exacts :
 
 • La disparition progressive des abeilles.
 • Le coup de semonce (tempête solaire X45 du 4 Novembre 2003, la plus forte jamais enregistrée, heureusement non dirigée vers la terre).
 • Les Attentats de Madrid en 2004.
 • Le Tsunami de 2004 en Indonésie.
 • Le séisme 8,6 du 28 Mars 2005 en Indonésie.
 • Un Nouvelle souche de champignon qui attaquerait les productions agricoles et se déplacerait.
 • La grippe aviaire.
 
Voici ses autres prévisions qui n'ont pas encore eu lieu :
 
 • Crash économique mondial, précédé d'une forte hausse de la valeur de l'or.
 • Une pandémie mondiale concomitante au crash.
 • Un conflit armée entre Israël et l'Iran.
 • Une bombe nucléaire déclenchée par la Corée du Nord dans un accès de colère.
 • Le killshot.
 
Il y aurait d'autres prévisions dont le major n'aurait pas le droit de parler au public apparemment car elles pourraient constituer une menace pour la sécurité nationale (c'est lui qui le dit...). J'ai par contre visionné des séances de remote viewing qui indiqueraient que des météorites pourraient bien s'écraser près des zones côtières et que celles ci provoqueraient des exodes massifs. Les remote viewers ayant principalement fait des recherches sur l'Amérique du Nord, impossible de savoir si ces événements concerneraient également le reste de la terre.
 
Le killshot par contre est annoncé comme un événement global et le major est de plus en plus préoccupé par l'imminence de cet événement. Les déclarations qu'il a fait lors de l'émission de radio Coast to Coast du 23 Avril 2013 sont intéressantes à plusieurs titres. Certaines ne m'étonnent pas tandis que d'autres me paraissent très suspectes, je vais y venir. Voici le résumé de l'émission :
 
« Dans la seconde moitié du programme, le professeur de « remote viewing » Ed Dames a parlé de ses prédictions concernant la Corée du Nord qui serait susceptible d'utiliser une arme nucléaire lors d'un accès de colère et la façon dont un effondrement économique mondial arriverait en même temps qu'une  pandémie dans un avenir pas si lointain. Dames a affirmé que son équipe a découvert le « réel plan » du gouvernement nord-coréen. Selon lui, ils ont mis au point de petits dispositifs nucléaires qui seraient transportés par sous-marin pour être placé au large des côtes de territoires américains. Si les Etats-Unis attaquent la Corée du Nord, dit-il, ces armes nucléaires secrètement placés exploseraient en représailles.
 
Malgré ce danger imminent, Dames mis en avant qu'il est « beaucoup plus préoccupé » par une pandémie mondiale se déclarant de manière concomitante à un effondrement économique mondial, et se poursuivant d'une éruption solaire dévastatrice qui frapperait la planète. À ce sujet, il a déploré que l'émergence récente de la grippe aviaire H7N9 en Chine « pourrait réellement être un candidat potentiel » pour cette pandémie. En outre, il a exprimé sa préoccupation concernant la comète ISON qui pourrait être le facteur déclenchant du killshot, dont il a mis en garde depuis des années. « Toutes ces choses s'emboîtent comme les pièces d'un puzzle, » a t-il indiqué. Dans la mesure ou la comète est censé passer près du soleil en Novembre, Dames suppose que fin 2013 ou début 2014, pourrait être le moment ou ces événements se dérouleront. « Même le Dr Doom commence à avoir peur désormais», se dit-il, « et quand le Dr Doom prend peur, se devrait être une alerte rouge pour beaucoup de gens. »

Alors autant pour le crash économique, il est évident qu'on y aura le droit à un moment ou un autre, tout le monde s'y attend à part ceux qui préfèrent fermer les yeux en attendant que ça passe. La pandémie associée parait crédible et l'hiver prochain pourrait être décisif (encore une grippe créee en laboratoire certainement, à suivre). Les événements passés et présents nous montrent que le soleil peut faire de gros dégâts et qu'il produit des éruptions de plus en plus fortes, un killshot est donc possible.
 
Par contre pour le coup des nord-coréens qui viendraient mettre des bombes nucléaires aux Etats-Unis, très franchement, je n'y crois pas. Déjà car le plan est peu crédible mais surtout quand on le met en relation avec l'opération ring of fire qui est elle orchestrée par les américains, il y a des ressemblances flagrantes qui ne trompent pas. Ne voudrait-on pas nous faire croire que de futurs explosions nucléaires aux Etat-Unis proviendrait des coréens alors que ce serait un coup monté des américains (le false flag étant un grand classique chez eux).
 
Cette supposée opération prévoit justement l'implantation de bombes nucléaires dans plusieurs villes du territoire américain qui seraient un jour déclenchées pour mettre en place un état policier, des mesures répressives contre la population (camps FEMA, confiscation des armes, la loi martiale etc.) et en fonction de l'origine des menaces, des mesures pourraient être logiquement entreprises en représailles par les américains (attaques particulièrement en Corée du Nord et en Iran, les deux bêtes noires des USA et la mafia mondialiste).
 
A la lumière de ces nouvelles déclarations, soit les remote viewers n'ont pas compris l'origine de la menace attribuée faussement aux nord-coréens, soit on nous enfume. Dans l'absolu, on peut aussi se dire que l'ensemble de ces menaces sont crédibles mais qu'elles pourraient être provoquées par l'homme : un crash mondial (aucun soucis), une pandémie (ça a déjà été fait), des explosions nucléaires (« ring of fire » en est un exemple). La seule menace qui est difficilement falsifiable est le killshot lui même (même si des explosions EMP, accompagnées de coupure des centrales électriques feraient peut être illusion).
 
Que ces menaces soient d'origine naturelle ou fabriquées par les hommes, dans les deux cas, l'avenir parait bien sombre d'après les prédictions des remote viewers. D'ailleurs, lorsque l'on voit à quel point la planète est en train de changer avec de la neige au mois de Mai en Ecosse, un tsunami de neige aux Etats-Unis, le réveil de plusieurs volcans, des morts inexpliquées et massives d'animaux partout dans le monde, l'augmentation constante du nombre de séismes et j'en passe, ainsi que les signes annonciateurs du kill-shot, on ne peut que constater que quelque chose ne tourne pas rond sur la planète bleue et que ça ne va pas probablement pas aller en s'arrangeant.
 
Autre fait dérangeant, Ed Dames n'a fait aucune autre prédiction après le Killshot. Pourquoi cela ? La fin du monde qu'on nous annonçait soit disant pour le 21 décembre n'était pas la fin du monde mais la fin d'un monde et le début d'un autre : ces événements, s'ils ont lieu, amorceront-t-ils des changements majeurs pour notre civilisation ? On constate que ce premier semestre 2013 a déjà permis d'amorcer des changements, certains d'ordre météorologiques, d'autres d'ordre plus terre à terre avec de plus en plus de scandales qui émergent.
 
On assiste à une vrai prise de conscience de la population sur bien des sujets. Les gens se rendent davantage compte que les gouvernements et les médias les manipulent depuis longtemps, trop longtemps. D'ailleurs, la théorie fumeuse de la fin de monde pour 2012 a été en grande partie orchestrée par les médias, tantôt à coup d?émissions à la télé, tantôt avec des articles aux titres cataclysmiques sans oublier le film 2012. Une fois que la sauce a pris, le bouche à oreille et internet ont fait le reste. Ils ont dû se dire qu'une fois cette théorie éventée, les gens ne prêteraient plus attention aux signes plus inquiétants qui viendraient. Nous ne savons pas clairement ce qui nous attends, l'élite elle a l'air de le savoir et depuis longtemps.
 
Cet article pointe le doigt sur des éléments qui indiquent que les gouvernements s'attendent à un événement majeur à venir à partir de 2013 :
 
 • Les missions spatiales américaines ont été arrêtés à la mi 2011. Après tout les investissements déjà engagés par la NASA pour conquérir l'espace, tout stoppé sans raison est suspect, comme s'ils anticipés de plus pouvoir le faire à l'avenir.
 
 • L'arche végétale de Svalbard contenant une grande partie des semences mondiales (wiki) a été construite afin de permettre de recommencer l'agriculture après une catastrophe globale. Tout a été fini pour 2012.
 
 • Le montant de la dette des Etats-Unis est sans cesse repoussé (tout comme celui de la plupart des pays) comme s'ils n'envisageaient pas réellement d'avoir à payer ces dettes un jour (qu'ils n'arriveront de toute façon jamais à faire à moins de faire un braquage à la chypriote...et encore).
 
 • Les gouvernements agissent tous comme si le dollar n'allait plus être la monnaie internationale de référence.
 
 • Des gouvernements tels que les Etats-Unis, la Russie et la Chine ont creusés sans relâche d'immenses bunkers sous-terrains depuis des années. Tous étaient prêt pour la même période.
 
Les Etats-Unis ont même creusé une ville sous-terraine sous l'aéroport de Denver pour servir de base de repli pour le gouvernement US. Le documentaire (1ère vidéo) parle à la fois du killshot et de l'aéroport de Denver. La seconde vidéo montre des photos de bases militaires sous-terraines, la troisième vidéo est le documentaire sur Ed Dames et le coup fatal.
 
Pourquoi ces gouvernements auraient dépensés tant d'argent et d'énergie s'ils n'anticipaient pas de manière certaine un cataclysme majeur à venir ? Nous verrons dans un prochain article ce qu'implique le Killshot et ce qui peut être fait pour s'y préparer. Les six mois à venir nous permettront de voir vers quoi tout cela va nous mener, gardons espoir.
 
Publié par Fawkes News

Note du veilleur
 
A propos de Jesse Ventura, Jean Pierre Petit nous fait part de son ressenti à propos d'une mort suspecte ainsi que de quelques autres éléments troublants, en voici quelques extraits :
 
« Une mort suspecte. L'arrêt de la série, début 2013, fait que la « piste Jesse Ventura » tourne court. Le vingt deuxième et dernier épisode de la troisième série, intitulé « Brain Invaders » (cerveaux manipulés) a été diffusé en décembre 2012.
 
Pourquoi Ventura a-t-il arrêté cette série ?
 
On peut hasarder plusieurs explications possibles. Avant de les évoquer on ne peut que se poser des questions sur les contenus de ces émissions, les sujets abordés et la façon dont ont été menées ces investigations. Nous sommes tellement habitués aux langues de bois que nous imaginons difficilement que quelqu'un puisse ainsi « rentrer dans le choux », bille en tête, comme Ventura semble le faire. On doit reconnaître que certaines enquêtes « déménagent ». Aussi pourrait-on se demander : Comment se fait-il, connaissant les Etats-Unis, « qu'on » ait laissé ce type aller aussi loin ?
 
Bonne question. Celle-ci est si intrigante que nombreux ont été ceux qui ont prétendu que ces émissions correspondaient à des manoeuvres de désinformation... »

« La dix septième émission de Conspiracy Theory s'intitule « Death ray » (le rayon de la mort). (...) Quand Ventura s'aventure dans ce domaine, ses assistants jettent aussitôt sur la table une pile de dossiers se référant à une liste impressionnante de gens qui sont décédés de morts suspectes, et dont le dénominateur commun était de s'être approché de trop près d'un sujet aussi sensible. »
« (...) Il semble que tous les gens qui ont voulu approcher de trop près ce dossier des armes à énergie dirigée soient rapidement décédées dans des conditions non élucidées. (...) L'enquêtrice qui fait partie du groupe, le jeune June Sarpong, qui est pourtant à sa dix-septième émission, avertie du danger, préfére laisser tomber l'enquête. »
« (...) C'est alors que Ventura rencontre un personnage âgé de 60 ans, le Docteur Fred Bell. Celui-ci prétend en savoir beaucoup sur ce sujet sensible. Il annonce d'emblée qu'il a travaillé sur le projet « Guerre des Etoiles ». Ventura lui demande alors s'il ne craint pas pour sa vie. Ce à quoi il répond : « Non. Les temps ont changé, maintenant. Les Américains commencent à se réveiller » (...). Si j'étais tué il y aurait aussitôt une enquête « massive ». »
« C'est alors que deux jours plus tard ce sexagénaire décède dans une chambre d'hôtel où il se trouvait avec sa « girl friend ». »
 
Lire l'article en entier




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Activité solaire »