Corée du Nord : Les Etats unis menacés d'une frappe nucléaire préventive


On peut dire que Pyongyang a de la suite dans les idées, ce n'est pas la première fois qu'il menace les Etats unis de frappe nucléaire préventive. Si on ajoute à cela les tensions considérables générées par le conflit américano-russe vis à vis de l'Ukraine, nous sommes en droit de craindre l'avènement de cette 3ème guerre mondiale si redoutée.
 
J'ai peut être tort, mais je suis inquiet suite à la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Son dernier contact radio officiel a eu lieu assez loin de la Corée du nord, mais de récents tirs de missiles nord coréens ont frôlés un avion de ligne, et on apprend maintenant qu'ils ont dérobés les plans d'un drône américain ! Nous en sauront plus dès que l'épave ou les restes de l'avion seront localisés, mais d'ici la, beaucoup de scénarios sont envisageables, y compris un nouveau « false flag ». Le veilleur

Mise à jour : Une note de notre ami Guy Fawkes indique une forte probabilité que l'information de libération soit à teneur propagandiste, voir en bas de page.
 
Pyongyang s'adresse en particulier aux Etats-Unis, alors que le Conseil de sécurité des Nations unies s'apprête à adopter de nouvelles sanctions contre le régime après son dernier essai nucléaire...
 
La Corée du Nord a accusé jeudi les Etats-Unis de vouloir déclencher une guerre atomique et menacé Washington d'une frappe nucléaire « préventive », quelques heures avant un vote du Conseil de sécurité à l'ONU renforçant les sanctions contre Pyongyang après un nouvel essai atomique. Après avoir fait monter la tension en menaçant de dénoncer l'accord d'armistice mettant fin à la guerre de Corée en 1953, le régime nord-coréen a une nouvelle fois musclé sa rhétorique belliqueuse.
 
« Puisque les Etats-Unis s'apprêtent à déclencher une guerre nucléaire, (nos) forces armées révolutionnaires (...) se réservent le droit de lancer une attaque nucléaire préventive pour détruire les bastions des agresseurs »
, a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l'agence officielle KCNA. Il a également averti qu'une seconde guerre de Corée était « inévitable » après que Washington et Séoul eurent refusé d'annuler de grandes manoeuvres militaires conjointes prévues la semaine prochaine. Le Rodong Sinmun, le journal officiel du parti unique, a quant à lui brandi la menace d'une « guerre thermonucléaire ». « La guerre ne serait pas confinée à la péninsule coréenne », a-t-il averti, dans une allusion à l'arsenal balistique du pays, capable selon lui de frapper le territoire américain, en particulier les îles du Pacifique.
 
Le Conseil de sécurité devait se réunir jeudi matin à New York afin de voter un texte proposé par Washington et Pékin imposant de nouvelles sanctions à la Corée du Nord pour l'empêcher de se procurer la technologie nécessaire au développement de ses programmes nucléaire et balistique. Il s'agit notamment de geler toute relation financière, y compris les transferts de fonds en liquide, si ces transactions risquent de servir les efforts de Pyongyang pour se doter d'armes atomiques et de missiles à longue portée.
 
Dès l'annonce du troisième essai nucléaire nord-coréen après ceux de 2006 et 2009, le Conseil de sécurité avait annoncé son intention de prendre des « mesures appropriées » dans une nouvelle résolution. Selon l'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine, le vote de la résolution instaurant ces sanctions devait se tenir vers 10 heures locales (16 heures). Aucun des 15 pays du Conseil n'a demandé de modification majeure au projet de texte proposé par Washington et Pékin, a-t-il précisé.
 
Après plusieurs séries de sanctions depuis 2006 - répondant à des essais nucléaires ou à des tirs balistiques nord-coréens - sans effet probant sur le régime stalinien, l'ambition de cette résolution est de tarir les sources de financement des programmes nucléaires et balistiques de Pyongyang, selon des diplomates. Elle amplifiera également des sanctions existantes, allongeant notamment la liste noire des entreprises et des responsables nord-coréens frappés de gel de leurs avoirs ou d'interdiction de voyager. Les diplomates nord-coréens seront aussi mis sous surveillance.
 
La Corée du Nord a procédé avec succès en décembre au lancement d'une fusée, à vocation spatiale, selon Pyongyang, en réalité au tir d'essai d'un missile de longue portée, selon les Occidentaux, et, deux mois plus tard, réalisé un troisième essai nucléaire, suscitant la colère de la communauté internationale. Source liberation
 
Un missile nord-coréen a failli toucher un avion de ligne chinois
 
Selon le ministère de la défense sud-coréen, un avion de China Southern transportant 220 passagers, qui venait de décoller de Tokyo est passé, ce mardi, sur la trajectoire d?un missile lancé sept minutes plus tôt par la Corée du Nord. Il aurait pu le toucher selon Seoul en redescendant.
 
Cela aurait pu être une terrible catastrophe avec de lourdes conséquences diplomatiques. Selon le ministère de la défense sud-coréen, un avion de China Southern (transportant 220 passagers) est passé, ce mardi, sur la trajectoire d'une roquette lancée sept minutes plus tôt par la Corée du Nord. Il s'agit d'un d'un Airbus A321 selon l'agence Yonhap.
 
Le missile aurait pu toucher l'avion
 
Après avoir décollé de l'aéroport de Tokyo Narita, l'avion CZ 628 de la compagnie chinoise volait en direction de Shenyang en Chine, quand la Corée du Nord a lancé une roquette à 16h17 (heure locale), a déclaré à Bloomberg, Kim Min Seok, porte-parole du ministre de la défense de la Corée du sud. L'avion qui volait à une altitude de 10 kilomètres (32,800 pieds) à 16h24 traversa la trajectoire du missile qui a atteint une altitude de 20 kilomètres, selon Kim Min Seok.
 
« En redescendant, la  roquette aurait pu toucher l'avion », a-t-elle dit. « La Corée du Nord n'a donné aucun avertissement. C'était un acte inattendu et immoral à l'encontre des règles internationales », a-t-elle ajouté.
Sept missiles tirés mardi
 
La Corée du Nord a tiré mardi sept roquettes de faible portée dans la mer, dont quatre ont volé plus de 150 kilomètres, suffisant pour atteindre Seoul.
 
« Les tirs ont atteint leurs cibles au-delà de la côte orientale »
, a indiqué l'agence officielle nord Korean News Agency, citant un porte-parole de la défense nord-coréenne. Toutes les troupes nord-coréennes sont en « alerte spéciale » en réponse aux manoeuvres militaires que mènent chaque année les Etats-Unis et la Corée du Sud et qui ont débuté le 25 février, a déclaré ce mercredi Kim Kwang Woo, le ministre de la défense sud-coréenne. La Corée du Nord demande chaque année l'annulation de ces manoeuvres.
 
Discussions à haut niveau
 
Le lancement de missiles a commencé le 21 février, alors que les relations entre Séoul et Pyongyang sont entrées dans un calme relatif. En témoigne les discussions entamées mi-février entre deux délégations des deux Corée, les premières depuis 2007. Ils ont notamment abordé la reprise du programme des réunions des familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953). Le 23 février des dizaines de Sud-Coréens, la plupart très âgés ont traversé la frontière pour retrouver en Corée du Nord des proches dont ils sont séparés depuis la fin de la guerre (1950-1953). Ces réunions de famille étaient les premières depuis 2010 La Corée du Nord a donné son accord alors qu'elle exigeait au préalable l'annulation des exercices militaires.
 
Les premières réunions datent de 1985. Elles avaient ensuite été suspendues pendant quinze ans. Un sommet intercoréen historique en 2000 a permis leur reprise. Le programme a de nouveau été interrompu en 2010 après le bombardement par la Corée du Nord d'une île sud-coréenne située sur leur frontière maritime, contestée par Pyongyang.
 
Pyongyang possède des centaines de missiles de courte portée et a développé et testé - avec un succès mitigé - des missiles de moyenne portée. Le Nord affirme posséder un missile intercontinental, mais les experts en doutent. Le Nord continue de construire un pas de tir pour des missiles à long rayon d'action a précisé ce mercredi Kim Kwang Woo, le ministre de la défense sud-coréenne. Source la tribune
 
La Corée du Nord a développé un Drone sur des plans volés aux américains
 
La Corée du Nord a développé et déployé son propre avion de reconnaissance basé sur des plans américains volés, les rapporte le Washington Free Beacon, citant un rapport du pentagone au Congrès. Les drones semblent être une copie du Raytheon MQM-107 Streaker et sont capables d'effectuer des attaques de précision en s'écrasant sur une cible.
 
Bill Gertz du Washington Free Beacon a écrit :
 
« Le drone nord-coréen a été d'abord été révélé par les services secrets sud-coréens en février 2012. Plusieurs d'entre les drones Streaker ont été achetés en Syrie, où la Corée du Nord construisait une installation nucléaire jusqu'à ce qu'ils aient été bombardés par des avions israéliens en septembre 2007. »
Les drones Streaker ont été initialement conçus par Raytheon comme un outil de formation pour l'armée américaine afin de tester des armes sol-air et air/air. La Corée du Nord a apparemment fait de légères modifications à sa version du drone en équipant ce dernier avec des explosifs. Le streaker fonctionne maintenant comme un missile contrôlé à distance.
 
Le rapport ne précise pas si les drones sont contrôlés par un pilote, ou si ils dépendent d'instructions et orientations préprogrammées. Ce rapport marque la première fois que les États-Unis d'Amérique ont confirmé que la Corée du Nord a rejoint les rangs des nations « drone-capable ». Source business insider

Mise à jour
 
Une note de notre ami Guy Fawkes indique une forte probabilité que l'information de libération soit à teneur propagandiste, ce qui ne serait pas une grosse surprise en soi. En effet, des recherches approfondies ne révèlent pas d'autres sources confirmant leurs dires. A contrario, d'autres sources tendent à indiquer une prise de position inverse dans les liens ci-dessous aimablement fournis par Guy :
 
 • U.S. Slammed for Seeking to Invade DPRK (parle de paix et de réunification des deux Corée, en date d?hier)  
 
 • U.S. and Its Followers Hit for Finding Fault with DPRK over Its Exercise of Right of Self-Defence (dit que c'est ridicule que les US les menacent à cause de leurs tests de tirs balistiques, tout les pays le font et c'est vrai) 
 
 • Missiles nord-coréens : C'est assez !, Séoul et Washington veulent des sanctions (Un site canadien qui reprend cette même info)




Commentaires 7

avatar de Guy Fawkes
  • Par Guy Fawkes 0 0
  • Salut,

    Je te met ce que j'ai mis chez les moutons enragés (sauf communiqué officiel de la Corée du Nord, c'est de la propagande occidentale):

    "ça m?a tout l?air d?être de la propagande de libération (un torchon fait de propagande ce quotidien soit dit en passant). Non seulement, je ne vois aucun article d?un autre média de masse mais je suis allé à la source, l?agence de presse KCNA, et aucune menace nucléaire n?y figure. Au contraire, il y a des articles plutôt soft et qui gardent les pieds sur terre:

    un qui parle de paix et de réunification des deux Corée, en date d?hier.

    Un autre qui dit que c?est ridicule que les US les menacent à cause de leurs tests de tirs balistiques, tout les pays le font et c?est vrai.

    On cherchera en vain une menace nucléaire, c?est faux. Vérifiez par vous même.

    Par contre, il y a des articles qui parlent de frappes préemptives du Sud sur le Nord.

    On ne peux pas mettre de liens hypertextes en commentaires? (c'est dommage, j'ai du enlever les liens sources des articles dont je parle).

avatar de Magn3tik
  • Par Magn3tik 0 0
  • C'est vrai que la disparition d'un avion est un truc de fou... N'oublions que la 3eme guerre mondiale viendra de ce pays, à surveiller donc car s'ils ont abattu un avion, on peut s'attendre à une réplique et le déclencheur.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Comme je l'ai dit, j'espère me tromper à ce sujet, peut être en effet qu'il n'existe aucun lien entre les deux, et il vaudrait mieux !

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • @Guy Fawkes : J'ai en effet lu tes commentaires sur les moutons enragés à ce sujet, mais je vais ajouter une maj à ce sujet, car je pense que tu as raison et qu'il s'agit peut être de désinformation de la part de libé. J'ai fait confiance sur ce coup à Benji, mais il semble que de son coté il se soit fourvoyé. Merci pour ta vigilance

avatar de Guy Fawkes
  • Par Guy Fawkes 0 0
  • Pas de soucis, l'important c'est de se serrer les coudes
    Pour ma part je ne relaye jamais d'infos de libé, l'un des médias les plus propagandistes que l'on puisse trouver. Du coup, comme c'était une grosse info, je me suis dis que ça sentait l'intox, j'ai vérifié et ça n'a pas manqué. Je suis devenu très méfiant avec les infos (d'ou qu'elles viennent d'ailleurs).

    Dans un autre genre, que pense-tu de ça:

    U.S. Satellites Detect Planes at Russian Nuclear Weapons Storage Facility
    http://www.turnerradionetwork.co...

avatar de Guy Fawkes
  • Par Guy Fawkes 0 0
  • Pas de soucis, l'important c'est de se serrer les coudes
    Pour ma part je ne relaye jamais d'infos de libé, l'un des médias les plus propagandistes que l'on puisse trouver. Du coup, comme c'était une grosse info, je me suis dis que ça sentait l'intox, j'ai vérifié et ça n'a pas manqué. Je suis devenu très méfiant avec les infos (d'ou qu'elles viennent d'ailleurs).

    Dans un autre genre, que pense-tu de ça:

    U.S. Satellites Detect Planes at Russian Nuclear Weapons Storage Facility
    http://www.turnerradionetwork.co...

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Dans le genre propagande, de nombreux autres médias ne sont pas en reste ! Bfm, Rtl, le monde, etc... Oui, j'avais vu l'article sur de présumés bombardiers russes. Très plausible à mes yeux !

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Actions militaires »