Chili : Un puissant séisme de magnitude 8.2 déclenche une alerte au tsunami pour le Chili, Pérou et Equateur


De récentes secousses au Chili enregistrées ces derniers jours laissaient entrevoir la probabilité d'un séisme de plus forte ampleur. De plus, d'autres tremblements de terre en Californie, ajoutés à celui survenu au Park Yellowstone que je vous ai annoncé dimanche dernier, confirment une forte activité tectonique liée aux plaques sud et nord américaine en convergence avec les plaques Pacifique et Nazca.
 
Il est pour le moment difficile d'entrevoir à court terme si l'énergie relâchée par cette énorme secousse suffira à calmer le regain d'activité sismique constaté depuis plusieurs semaines, mais il y a fort à parier que de fortes répliques s'en suivent, d'autant plus que l'activité volcanique de la grande ceinture de feu risque elle aussi d'être revue à la hausse. Bien entendu je reste en alerte et vous informerais de la suite des évènements... Le veilleur
 
Un puissant séisme de magnitude 8.2 survenu hier soir (mardi 2 avril) dans le nord du Chili a fait cinq morts et entraîné la formation d'un tsunami de plus de deux mètres.
 
« J'annonce avec tristesse la mort de cinq personnes, quatre hommes et une femme, à Iquique et Alto Hospicio, victimes de crise cardiaque ou écrasées sous les décombres »
, a déclaré le ministre chilien de l'Intérieur Rodrigo Peñalillo. La présidente chilienne Michelle Bachelet a déclaré le nord du pays en état de catastrophe naturelle. Le Service national chilien des situations d'urgence a ordonné l'évacuation des côtes du nord du pays quelques minutes après le séisme, tandis que les gouvernements équatoriens honduriens et péruviens émettaient une alerte en raison du risque de tsunami.
 
Forte magnitude
 
Le séisme s'est produit à 20h46 locales (1h46 heure suisse), à environ 89 km sud-ouest de Cuya, à une profondeur de 46,4 km, selon le Centre sismologique national de l'Université du Chili, qui avait fait état dans un premier temps d'une magnitude de 7,8 avant de la réviser à la hausse à 8,2.
 
Au Chili, le séisme a été particulièrement ressenti dans les régions d'Arica, Iquique et Antofagasta, à quelque 1800 km au nord de Santiago, suivi immédiatement du hurlement des sirènes et des avis d'alerte des services nationaux d'urgence du Chili (Onemi) ordonnant à la population d'évacuer les zones côtières.
 
« Tous les lampadaires ont éclaté dans les rues, les gens paniqués sont sortis en courant. Il y a eu plusieurs répliques par la suite »
, a indiqué Verónica Castillo, une habitante d'Arica qui se trouvait avec sa famille pendant le séisme.
 
Evacuation dans le calme
 
Malgré des embouteillages initiaux provoqués par la hâte des automobilistes cherchant à fuir les zones côtières pour les hauteurs, le processus d'évacuation s'est déroulé sans problèmes et sera maintenu pendant au moins six heures, selon M. Peñalillo.
 
« La population qui a été évacuée devra encore attendre plusieurs heures en attendant que tout danger soit écarté », a-t-il ajouté.
Il a par ailleurs indiqué que près de 300 détenues s'étaient enfuies de la prison d'Iquique, la ville la plus proche de l'épicentre du séisme, où des effectifs des Forces Armées ont été déployés « comme mesure préventive » pour aider la police à reprendre les détenues. Un avion transportant quelque 100 membres des Forces spéciales est également attendu à Iquique pour éviter de possibles pillages.
 
Aéroport endommagé
 
Le séisme a endommagé la tour de contrôle de l'aéroport d'Iquique, et tous les vols dans les trois grandes villes du nord - Antofagasta, Iquique et Arica - ont été annulés. Les communications téléphoniques et les services d'eau potables n'ont pas été affectés, mais des coupures d'électricité frappent plusieurs régions.
 
« La majorité de la population a pu procéder à l'évacuation à pied, 95% de la population d'Arica a déjà été évacuée »
, a indiqué sur Radio Cooperativa une responsable de la région d'Arica, Carolina Videla, qui a indiqué qu'aucun dégât n'avait été signalé pour l'instant. Les premières vagues du tsunami provoqué par le séisme ont déjà atteint Pisagua, dans le nord, et devraient parvenir jusqu'à Punta Arenas, à l'extrême sud du pays, au cours des prochaines heures, selon les autorités.
 
A Iquique, le sous-secrétaire à l'Intérieur, Mahmud Aleuy, a indiqué que la mer s'est retirée de 2,5 mètres, prélude d'un déferlement de vagues. En Equateur, le président équatorien Rafael Correa a posté sur son compte Twitter le message suivant:
 
« Nous devons être attentifs à nos côtes et nous préparer ». 
Au Pérou, la zone côtière sud a été également mise en état d'alerte, tandis qu'à Lima les routes le long de la côte ont été fermées, a annoncé la maire de la capitale Susana Villaran.
 
« C'est une alerte pour que toutes les mesures de précaution soient prises par la population »
, avait indiqué auparavant le commandant de la Marine de Guerre du Pérou, Colbert Ruiz.
 
« Une alerte signifie qu'il faut être attentifs mais elle ne confirme pas l'arrivée d'un tsunami »
, a-t-il précisé, ajoutant travailler en coordination avec la Défense Civile pour évaluer le danger.
 
« Jusqu'à maintenant, il n'y a rien », a-t-il dit.
Le Honduras a également déclenché l'alerte au tsunami, notamment dans le golfe de Fonseca, et demandé à la population d'être attentive aux bulletins d'information au cours des prochaines heures.
 
Des vagues de plus de 2 mètres
 
Selon le Centre d'alerte des tsunamis pour le Pacifique, basé à Hawaï, le séisme a engendré des vagues de 2,11 mètres.
 
Le fort séisme a été ressenti dans les régions de Tacna, à la frontière du Chili, ainsi qu'à Arequipa et Moquegua, au sud du Pérou, selon l'Institut Géophysique du Pérou. Le séisme a été également ressenti en Bolivie, pays enclavé, et particulièrement dans les villes de La Paz, Oruro (ouest) et Cochabamba. Dans la capitale bolivienne, les habitants d'appartements situés dans des étages élevés ont quitté précipitamment leur domicile en raison des secousses, a constaté l'AFP.
 
« J'étais dans mon lit et j'ai senti qu'il bougeait » 
, a raconté une fillette de 12 ans vivant avec sa famille dans un immeuble de 24 étages dans le centre de La Paz. Le Chili est situé sur ce que les géologues appellent la ceinture de feu du Pacifique, où l'activité sismique est particulièrement intense.
 
Deux séismes de magnitude 7 ont notamment secoué la côte septentrionale du pays il y a deux semaines. Le Chili avait été la proie d'un important séisme de magnitude 8,8 en février 2010, suivi d'un tsunami qui avait coûté la vie à plus de 500 personnes et détruit de nombreux bâtiments.

Mises à jour

13h30. Vigilance tsunami en Polynésie française
 
Merci à « cellequidoute » pour ce complément d'information. Source ladepeche.pf
 
(...) Au vu des analyses effectuées par le laboratoire de géophysique, l'impact sur la Polynésie française sera modéré voire nul indique le haut-commissariat. Toutefois, il est prévu une faible montée des eaux entre 23 heures et 2 heures du matin (heure de Tahiti), inégale selon les archipels. Les Marquises sont plus particulièrement concernées, notamment Nuku Hiva.
 
Les horaires prévisionnels de la montée du niveau  des eaux sont les suivants :
 
 • Gambier : 23h13 (heure de Tahiti)
 • Marquises : 00h02 à 00h17(heure de Tahiti)
 • Tuamotu : 23h16 à 01h20 (heure de Tahiti)
 • Tahiti : 01h21
 • Iles Sous-le-Vent : 01h35 à 01h48
 • Australes : 00h28 à 01h36
 
L'analyse du risque fait apparaître que seul l'archipel des Marquises est susceptible de percevoir des effets significatifs : une montée des eaux de 42 cm à 1,40 m (dans la baie de Taiohae à Nuku-Hiva).
 
Pour les autres archipels, la montée des eaux est évaluée :
 
 • aux Australes, entre 12 et 44 cm ;
 • à Tahiti et aux Tuamotu, aucun impact significatif n'est prévu.
 • Aux Iles Sous-le-Vent ne sera que très faible voire non perceptible.
 
Le Haut-Commissaire appelle à la vigilance, plus particulièrement aux îles Marquises, et recommande :
 
 • de ne pas rester sur les plages et les bandes côtières cette nuit ;
 • de ne pas pratiquer d'activités nautiques ;
 • de consolider les amarres des embarcations à l'eau ;
 • d'éloigner des plages et des abords de cours d'eau les embarcations légères.

11h45. Eruption solaire du 29 mars, coïncidence... ou pas

Xflare290314_1280.jpgDétail ayant son importance, et pas des moindres, au delà des évènements ayant précédé le tremblement de terre d'aujourd'hui, une éruption solaire de classe X accompagnée d'un éjection de masse coronale a eu lieu le 29 mars, et a touché notre terre... Aujourd'hui même, comme en témoigne cette publication sur cieletespace.fr.

Or, des liens  évidents ont été établis entre activité solaire et sismique ! 

« Certes, cette éruption observée à la surface du Soleil le 29 mars 2014 à 17 h 48 TU par le satellite SDO (Solar Dynamics Observatory) n'est pas la plus puissante jamais enregistrée (il faut remonter au 9 août 2011 pour trouver l'éruption record). Mais elle est toute de même de classe X, la plus élevée sur l'échelle en vigueur.
 
L'événement, visible sur la partie droite du Soleil, correspond à des ruptures de lignes de champ magnétique émergeant à la surface solaire. Cela a provoqué ce que les spécialistes appellent des éjections de masse coronale. Autrement dit, des particules chargées, issues des gaz qui composent le Soleil, ont été expulsées violemment dans l'espace.
 
Ces bouffées énergétiques doivent arriver au niveau de la Terre le 2 avril 2014 et provoquer des aurores boréales lors de leur entrée dans l'atmosphère au niveau des pôles magnétiques. La tempête prévue reste de faible ampleur. En revanche, le spectacle des aurores pourrait être beau pour les observateurs situés au Canada. » Par Philippe Henarejos, le 1er avril 2014

11h20. L'Indonésie craint un mini-tsunami après le séisme au Chili
 
L'Indonésie a averti mercredi qu'un mini-tsunami généré par le séisme au Chili pourrait atteindre ses côtes dans les prochaines heures, exhortant la population à s'éloigner du rivage, situé à des milliers de kilomètres de l'épicentre.
 
Des vagues d'une cinquantaine de centimètres maximum vont peut-être toucher plusieurs régions d'Indonésie à partir de jeudi, a indiqué le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes naturelles, Sutopo Purwo Nugroho.
 
Pas moins de 19 provinces ont été mises en alerte en prévision de l'arrivée des premières vagues jeudi vers 05H00 (22H00 GMT mercredi), en Papouasie indonésienne (est). Nous appelons les gouvernements de province et de district dans ces régions à prendre leurs précautions en demandant à la population de s'éloigner des plages, a précisé Sutopo Purwo Nugroho.
 
La population doit rester calme, a-t-il néanmoins indiqué, précisant qu'aucun ordre d'évacuation n'avait été donné. Une partie des îles de Java, Bali, Sulawesi et Borneo est également exposée. L'Indonésie se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone où des plaques tectoniques se heurtent, ce qui provoque une activité sismique et volcanique fréquente.
 
Un séisme de grande ampleur survenu en 2004 avait provoqué un tsunami dévastateur, faisant 170.000 morts dans la province indonésienne d'Aceh, et des dizaines de milliers d'autres tout autour de l'océan Indien. Source AFP via Romandie
 
11h10. Complément d'information du blog Earth of fire
 
La plaque Nazca plonge à cet endroit vers l'est sous la plaque d'Amérique du sud à une vitesse moyenne de 65 mm/an. Ce séisme intervient dans une zone de lacune sismique, appelée lacune sismique d'Iquique/ Tarapaca, ou du Nord Chili. Cette zone, située entre Arequipa au nord et Antofagasta au sud, n'a pas enregistré de grands séismes depuis 1877, plus de cent ans. Elle est identifiée depuis les années 70 comme une région à haut risque sismique.
 
La sismicité régionale est en augmentation depuis quelque temps. Le 16 mars 2014, un séisme de M 6,7 suivi de nombreuses répliques, dont 3 de M6,2, sont caractérisés par un mécanisme de failles similaire. La subduction le long de la fosse Pérou-Chili a conduit à la surrection de la Cordillère des Andes, et causé quelques séismes parmi les plus importants au monde, dont le séisme de Maulle de M8,8 en 2010, et celui de M 9,5 dans le sud du Chili en 1960. (Ci-dessous : Plaques tectoniques impliquées au niveau des actuels séismes.)

ob_026445_img01-03.jpg

10h50. Liste des séismes/répliques

Voici ci - dessous la liste des répliques qui ont suivi le séisme principal (de la plus récente en haut, à la plus ancienne, en bas). Comme vous pouvez le constater, certaines sont d'une forte amplitude (source USGS).
 
Magnitude  -  Emplacement  -  Date/Heure  -  Profondeur
 
4.2 - 31km NNE of Niltepec, Mexico - 02/04/2014 10:51:38 UTC+02:00 - 120.8 km
5.0 - 75km W of Iquique, Chile - 02/04/2014 10:25:50 UTC+02:00 - 10.0 km
5.0 - 75km W of Iquique, Chile - 02/04/2014 10:25:50 UTC+02:00 - 10.0 km

2.7 - 2km NW of Choctaw, Oklahoma - 02/04/2014 09:10:03 UTC+02:00 - 4.9 km
5.1 - 27km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 09:03:40 UTC+02:00 - 10.0 km

5.2 - 77km W of Iquique, Chile - 02/04/2014 08:29:15 UTC+02:00 - 10.0 km
2.6 - 28km N of Brenas, Puerto Rico - 02/04/2014 08:05:50 UTC+02:00 - 87.0 km
5.1 - 70km NNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 08:04:10 UTC+02:00 - 10.0 km
5.0 - 93km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 07:51:00 UTC+02:00 - 10.0 km
4.7 - 55km WSW of Iquique, Chile - 02/04/2014 07:09:19 UTC+02:00 - 10.0 km
5.0 - 115km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 07:02:49 UTC+02:00 - 10.0 km
5.8 - 74km W of Iquique, Chile - 02/04/2014 06:46:18 UTC+02:00 - 10.0 km
5.1 - 93km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 06:19:48 UTC+02:00 - 10.0 km
4.9 - 82km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 06:16:10 UTC+02:00 - 10.0 km
4.9 - 88km NW of Iquique, Chile - 02/04/2014 06:13:07 UTC+02:00 - 10.0 km
4.7 - 94km NNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 05:51:02 UTC+02:00 - 10.0 km
5.2 - 89km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 05:40:16 UTC+02:00 - 10.0 km
4.5 - 38km W of Iquique, Chile - 02/04/2014 05:20:45 UTC+02:00 - 10.0 km
5.0 - 108km SSW of Arica, Chile - 02/04/2014 04:52:25 UTC+02:00 - 10.0 km
4.9 - 100km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 04:32:47 UTC+02:00 - 10.0 km
4.8 - 93km SSW of Arica, Chile - 02/04/2014 04:27:19 UTC+02:00 - 10.0 km
2.8 - 50km N of Hatillo, Puerto Rico - 02/04/2014 04:06:11 UTC+02:00 - 33.0 km
4.9 - 76km W of Iquique, Chile - 02/04/2014 03:35:47 UTC+02:00 - 10.0 km
4.8 - 97km SSW of Arica, Chile - 02/04/2014 03:33:56 UTC+02:00 - 10.0 km
5.2 - 75km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 03:29:41 UTC+02:00 - 10.0 km
4.7 - 64km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 03:22:55 UTC+02:00 - 10.0 km
5.3 - 111km NW of Iquique, Chile - 02/04/2014 03:20:58 UTC+02:00 - 10.0 km
4.7 - 59km NW of Iquique, Chile - 02/04/2014 02:57:50 UTC+02:00 - 32.8 km
5.4 - 46km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 02:37:49 UTC+02:00 - 21.5 km
5.5 - 56km W of Iquique, Chile - 02/04/2014 02:33:45 UTC+02:00 - 12.6 km
5.6 - 70km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 02:24:45 UTC+02:00 - 10.0 km
5.7 - 95km NW of Iquique, Chile - 02/04/2014 02:06:44 UTC+02:00 - 10.0 km
5.8 - 87km WNW of Iquique, Chile - 02/04/2014 02:03:12 UTC+02:00 - 10.0 km
6.2 - 88km N of Iquique, Chile - 02/04/2014 01:58:00 UTC+02:00 - 18.1 km
5.7 - 92km NW of Iquique, Chile - 02/04/2014 01:56:47 UTC+02:00 - 10.0 km
8.2 - 95km NW of Iquique, Chile - 02/04/2014 01:46:46 UTC+02:00 - 20.1 km
 
Dans la même période, voici les secousses sur la côte ouest des Etats unis, remontant jusqu'en Alaska.
 
2.7 - 2km NW of Choctaw, Oklahoma - 02/04/2014 09:10:03 UTC+02:00 - 4.9 km
2.5 v45km WSW of Willow, Alaska - 02/04/2014 07:27:07 UTC+02:00 - 59.0 km
2.7 - 2km SSE of Langston, Oklahoma - 02/04/2014 06:20:32 UTC+02:00 - 6.4 km
2.7 - 118km NW of Arctic Village, Alaska - 02/04/2014 06:07:32 UTC+02:00 - 33.4 km
2.5 - 21km NE of Soledad, California - 02/04/2014 05:07:59 UTC+02:00 - 5.7 km
2.6 - 8km NNE of Pahala, Hawaii - 02/04/2014 04:51:58 UTC+02:00 - 0.7 km
2.5 - 45km W of Valdez, Alaska - 02/04/2014 04:24:30 UTC+02:00 - 0.1 km
2.5 - 38km NNE of Nikiski, Alaska - 02/04/2014 03:51:05 UTC+02:00 - 65.5 km
3.1 - 24km SSE of Medford, Oklahoma - 02/04/2014 02:56:25 UTC+02:00 - 5.0 km
3.1 - 61km ENE of Cantwell, Alaska - 02/04/2014 02:51:49 UTC+02:00 - 16.2 km




Commentaires 5

avatar de cellequidoute
  • Par Cellequidoute 0 0
  • ça m'a l'air excellent et bien documenté, je n'aurais de moi-même jamais fait la relation avec l'activité solaire, je vais me regarder ça ce soir . parce que je rêve de polynésie je partage ça : http://www.ladepeche.pf/actu/sei...

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Merci à toi pour tes remarques, ainsi que pour ton complément (lien) que je vais ajouter aux mises à jour

avatar de cellequidoute
avatar de cellequidoute
avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Merci à toi pour ces liens, ca confirme ma dernière analyse

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »