Chili: 2.000 oiseaux retrouvés morts sur des plages


Environ 2.000 oiseaux ont été retrouvés morts hier dans un rayon de six kilomètres autour de Santo Domingo, sur le littoral du centre du Chili, a déclaré vendredi sur une radio locale le directeur d'un musée de sciences naturelles, accusant les pêcheurs opérant sur la zone. "Il y a environ 2.000 oiseaux morts, c'est un spectacle terrible. Ils sont dispersés sur environ six kilomètres de plage", a expliqué sur la radio UCV José Luis Brito, directeur du musée de sciences naturelles et d'archéologie de San Antonio.
 
Les oiseaux sont de quatre espèces. La plupart d'entre eux sont des pétrels gris "mais il y a aussi des pélicans, des fous de Bassan et des cormorans guanay", a-t-il ajouté. M. Brito a accusé les pêcheurs, qui auraient laissé les oiseaux se noyer en mer après qu'ils ont été pris dans les filets. D'après lui, les pêcheurs "ne font rien" quand des oiseaux sont pris dans leurs filets et laisseraient "se noyer avant de jeter les cadavres par dessus bord". Le musée a annoncé qu'il déposerait plainte devant la police pour la mort des oiseaux. Une centaine de cadavres d'oiseaux avaient déjà été retrouvés sur des plages du centre du pays dimanche.
 
Ces dernières semaines, des milliers de dauphins et d'oiseaux marins, dont une majorité de pélicans, ont été retrouvés morts sur les plages du Pérou voisin, les autorités mettant en cause le réchauffement climatique et le phénomène météorologique El Niño, qui affecteraient les ressources alimentaires de ces espèces.

Images de "la terre d'abord"



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Morts massives »