Canaries : un incendie provoque l'évacuation de 1.800 habitants


Les autorités des Canaries évacuaient mardi soir un village de 1.800 habitants sur l'île de Tenerife, touchée par un important feu de forêt qui fait rage depuis dimanche et menace le parc naturel du Teide, a rapporté une photographe de l'AFP. Les flammes ont atteint dans la soirée des maisons du village de Vilaflor, situé au sud de ce parc naturel classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
 
Un peu plus tôt, les autorités de l'archipel espagnol avaient annoncé que le feu, qui dégage une épaisse fumée noire et des nuages de cendres au-dessus de l'île, avait pénétré de quelques mètres à l'intérieur du parc, situé sur les flancs du mont Teide.
 
Les 1.800 habitants de Vilaflor étaient en cours d'évacuation par la route mardi soir, a indiqué le service de la Protection civile des Canaries. Trois bus ont été préparés pour évacuer 200 personnes ne disposant pas de moyens de transport, a précisé un communiqué de la Protection civile, ajoutant qu'un hébergement était mis en place dans la localité voisine de Granadilla.

L'incendie, qui a éclaté dimanche, fait rage dans la zone forestière bordant le parc et était toujours hors de contrôle mardi, après avoir parcouru environ 3.000 hectares. Près de 800 pompiers luttaient contre le feu, attisé par un vent violent et des températures élevées, appuyés par cinq hélicoptères et trois avions bombardiers d'eau.

Ceux-ci ne pouvaient toutefois plus voler mardi dans les environs de Vilaflor, à cause de la fumée. Le feu est entré de quelques mètres dans le parc du Teide mais il se trouve dans une zone de roches volcaniques, a expliqué une porte-parole du service de lutte anti-incendie. Les pompiers tentaient cependant de contenir la progression du feu et d'empêcher qu'il se propage à une zone de ravins où la configuration du terrain et la végétation épaisse le rendraient incontrôlable.

L'incendie a parcouru entre 2.800 et 3.000 hectares, dont 50% ont brûlé, avait indiqué mardi matin la porte-parole tandis que les accès au parc, un important lieu touristique des Canaries, ont été fermés. Avant l'évacuation de Vilaflor, 64 habitants de l'île étaient toujours hors de chez eux mardi, après l'évacuation la veille de 90 personnes dans les localités de Adeje et Tijoco Alto.

Le parc national du Teide, un site naturel de 19.000 hectares inscrit depuis 2007 au Patrimoine mondial de l'Unesco, tire son nom du mont Teide, un volcan qui est le point culminant de l'Espagne, à plus de 3.700 mètres. Dans une autre île des Canaries, La Palma, environ 300 pompiers appuyés par quatre hélicoptères ont réussi à stabiliser un incendie qui s'est propagé depuis lundi sur une surface de 500 hectares, a indiqué la porte-parole.

Les incendies de forêt sont particulièrement nombreux cette année en Espagne, où l'hiver a été le plus sec depuis environ 70 ans. Le plus grave à ce jour a dévasté début juillet près de 50.000 hectares dans la région de Valence, dans l'est du pays.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Incendies »