Canada : un énorme glissement de terrain fait 4 victimes


Au moins trois résidences ont été englouties par le glissement de terrain survenu jeudi dernier près du village de Johnson's Landing. Un père, ses deux filles adultes et une touriste allemande ont été portés disparus depuis l'incident.
 
Les recherches avaient déjà été repoussées vendredi le temps que des ingénieurs s'assurent que l'amoncellement de boue, de roches et d'autres débris de quatre mètres de profondeur soit suffisamment stable pour que les membres de l'équipe de secours puissent s'y aventurer. Les secouristes, qui portaient tous des balises individuelles pour leur propre sécurité, ont utilisé de l'équipement lourd pour retirer de la boue et des troncs d'arbre. L'escouade canine de la Gendarmerie royale du Canada était également sur place.
 
Le glissement de terrain a bloqué la seule route menant à Johnson's Landing, qui n'est présentement accessible que par voie aérienne et maritime. La Gendarmerie royale du Canada et le Bureau du coroner de la province ont confirmé lundi après-midi que les restes d'une deuxième victime avaient été localisés, sans toutefois préciser l'identité de cette personne.
 
Mme McLintock, la porte-parole du coroner, Barb McLintock, a déclaré que bien que les averses de la fin de semaine et un sol instable aient compliqué les opérations de sauvetage, les équipes d'urgence étaient optimistes quant à leurs chances de retrouver la touriste allemande Petra Frehse, âgée de 64 ans, ainsi que les soeurs Rachel et Diana Webber.
 
L'équipe de secouristes est composée d'environ 70 personnes de l'imposante unité de recherche et sauvetage de Vancouver.
 
Les images ci-dessous montrent a quel point ce glissement de terrain était effrayant et inattendu. Le passage de la vague de boue a laissé sur son passage une impressionnante empreinte, elle a tout ratiboisé dans sa chute, arbres et maisons dans un couloir d'une cinquante de mètres. Des résidents s'en sont sortis indemnes d'extrême limite en embarquant à la dernière seconde à bord de leur canot à moteur.




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Géologie »