Big brother : Après l'interrogation électronique de votre véhicule, voici venir la boîte noire


Et dire qu'il y a seulement quelques années le thème de la surveillance généralisée évoqué par certains esprits éclairés était taxé au mieux d'anticipation, au pire de complotisme...

Je vous parlais il y a peu de temps du fait que gendarmes et policiers allaient pouvoir interroger votre véhicule en interrogeant le boitier électronique embarqué, mais cela ne semble qu'une étape préliminaire à la surveillance de votre comportement routier. Voici venir la boîte noire, similaire à celle d'un avion, et qui une fois encore sous couvert de vérifier en temps réel que vous êtes un gentil conducteur responsable, va permettre de pousser encore plus loin la surveillance de vos activités, que vous le vouliez ou non.

Pour quelle raison selon vous les véhicules anciens sont désormais bannis de la capitale ? La raison réelle n'est pas tant liée à un prétexte « écolo », puisque ne sont pas affectés par cette loi les Porsche cayenne, Audi RS V8 et autres Ferrari, mais plutôt pour opérer un renouvellement du parc automobile. Si les raisons inhérentes au renouvellement du parc des véhicules sont évidentes en termes de bénéfices pour les constructeurs, il en est une autre qui apparait de plus en plus clairement : La surveillance de vos faits et gestes quand vous êtes au volant, le reste de la surveillance globale étant déjà pratiquement en place tant par les gestes du quotidien que par vos activités sur le web, et d'autres en cours, comme par exemple par la mise en place des compteurs intelligents (ex : Linky).

Une autre raison plus sournoise et pernicieuse est l'état alarmant des fonds d'assurances qui ont besoin de se renflouer, et que ces nouvelles techniques de surveillance vont leur permettre d'ajuster dynamiquement et individuellement leurs tarifs en fonction de votre conduite et de vos déboires sur l'asphalte. Autant dire que pour une forte majorité de conducteurs, les tarifs risquent de s'envoler, et la « douloureuse » méritera clairement son appellation.

Vous pensez excessif le qualificatif de « surveillance généralisée » ? Que penser alors d'un dispositif électronique déjà en place dans un très grand nombre de véhicules (On Board Diagnostics), relié à toutes les fonctions et capteurs du véhicule, qui donc sera couplé de série à une boîte noire destinée à recevoir et mémoriser toutes vos interactions avec le véhicule, et qui de surcroît sera couplé au dispositif GPS embarqué de série chargé de vous localiser à un instant « T» (et accessoirement de vous guider) ? Ne vous laissez pas non plus berner par le fait qu'il soit fait mention de la Belgique dans le texte, car les directives viennent de Bruxelles, aucun pays de l'union Européenne n'y échappera donc.

Au train ou vont les choses, il est possible qu'un beau matin en tentant de démarrer votre voiture, vous entendiez une petite voix sortie du tableau de bord qui vous dira alors à l'instar d'une séquence du film « Le 5ème élément » :

Votre permis de conduire ne dispose plus d'aucun point, il vous est donc interdit de conduire et je ne peux démarrer ce véhicule. Bonne journée...

Le Veilleur

1467570899_boite-noire.jpg

Automobilistes : Attention, l’Union européenne vous surveille !

Automobilistes, attention : une directive de l’Union européenne prévoit l’installation des boîtes noires dans les voitures à partir de 2020.

Directives européennes par-ci, directives européennes par-là...

Des technocrates de Bruxelles souhaitent que les véhicules neufs soient munis d’une boîte noire à partir de 2020 et 2022 pour les autres modèles. Pour certains « spécialistes » autoproclamés de la mobilité, les boîtes noires pourraient inciter les conducteurs à améliorer durablement leur comportement au volant et ainsi permettraient de faire baisser le nombre d’accidents d’au moins 20%.

Hypocrisie…

La boîte noire est comparable aux accises sur le tabac ; si le prix monte c’est bon pour votre santé car cela vous incite soi-disant à cesser de fumer. Dans le cas de l’automobile, cela permettra aux assurances de suivre, d’analyser et de blâmer votre comportement. Et soyez-en certains, vous passerez encore une fois à la caisse !

Quid de la protection de la vie privée ?

Sachant que le traceur serait activé automatiquement, il y a un réel risque de piratage ! Selon l’association spécialisée dans le contrôle du lobbying, Corporate Europe Observatory, près de 30.000 lobbyistes officieraient auprès des institutions européennes. Imaginez un instant que le système soit lié à une marque… et comme nous nous doutons bien du haut niveau de probité des parlementaires de l’UE, rien de bon n’attend l’automobiliste belge !

Inquiétante perspective. Nous envions de plus en plus la décision du Peuple Britannique de reprendre leur destinée en main. Nous devrions être favorables à l’installation des boîtes noires dans les portes-feuilles de ces « élites » de l’Union européenne ; des surprises nous y attendront à n’en pas douter!

Big Commission is watching you!

Par Paula Kaczyńska – Bertrand Rochette - Source dhnet.be



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Législation »