Belgique : Deux attentats font 30 morts et plus de 200 blessés à Bruxelles


L'information a tourné en boucle ce matin sur toutes les chaînes nationales, mais je devais m'absenter et n'ai malheureusement pas vous la relayer plus tôt.

Une double explosion a eu lieu à l'aéroport international de Zaventem à Bruxelles ce matin peu avant 8 heures, dans le grand hall des départs. L'explosion d'une troisième bombe trouvée par l'équipe de déminage était visiblement programmée mais un probable dysfonctionnement a empêché l'objet d'allonger la liste des victimes.

Selon des témoins sur place, des tirs auraient d'abord été entendus dans le hall des départs de l'aéroport avant qu'une personne ne lance des cris en arabe et qu'on entende deux explosions.

Peu après 8 heures une nouvelle explosion retentit dans une rame de métro à la station de métro « Maalbeek », non loin des institutions européennes, provoquant au moins une quinzaine de blessés aux premiers abords. Quinze minutes plus tard, l'alerte anti-terroriste passe à son niveau maximal dans le pays. 1 heure 30 plus tard, le centre de crise du ministère de l'Intérieur belge demande à la population bruxelloise de cesser de circuler, et tous les transports publics sont fermés. Egalement, le trafic des trains Eurostar entre Londres et Bruxelles est suspendu.

Les mesures de sécurité ont été relevées aux aéroports de Londres (Gatwick), Francfort, Moscou ainsi que dans les aéroports néerlandais et à la frontière sud des Pays-Bas. La sécurité a également été aussi renforcée dans les aéroports, gares et transports en commun à Paris, autant vous dire que la levée de l'état d'urgence en France n'est pas pour demain ! Gageons que manu la tremblotte saura saisir cette « opportunité » afin de continuer à mieux nous protéger.

C'est vers 10 heures 30 que la police et l'armée renforcent la sécurité des centrales nucléaires en Belgique, alors que le président du Conseil européen Donald Tusk condamne ces « attentats terroristes ». De son coté, la maire de Paris Anne Hidalgo annonce que la tour Eiffel sera illuminée aux couleurs de la Belgique (super, les belges doivent se sentir rassurés), appelant aussi à un rassemblement silencieux à 19H00 devant l'Hôtel de Ville de Paris. Notre cher Flamby national a pour sa part déclaré dans un élan de perspicacité que « C'est toute l'Europe qui est frappée ».

Des bombes artisanales

Le journal lalibre.be communique que les bombes utilisées pour commettre l'attaque de l'aéroport de Zaventem contenaient des clous. C'est ce qu'a indiqué l'administrateur délégué de l'hôpital universitaire Gasthuisberg de Louvain, Marc Decramer. Il ajoute que la plupart des victimes accueillies dans cet hôpital présentaient des fractures, brûlures et d'importantes coupures causées par des objets métalliques.

Selon l'agence Belga qui évoque une « source bien informée », des armes auraient été découvertes dans le bâtiment de l'aéroport de Zaventem. Toujours selon la source, une ceinture d'explosifs intacte aurait été retrouvée à l'aéroport, ainsi qu'une kalachnikov qui aurait été récupérée près du corps d'un assaillant. L'information est au conditionnel car elle n'a pas été confirmée de source officielle.

Daesh revendique les attentats

On apprend plus tard dans les médias belges que l’organisation terroriste Etat islamique (EI) a revendiqué les attentats perpétrés à Brussels Airport et dans la station de métro Maelbeek à Bruxelles. Le média lesoir.be partage un communiqué écrit en français :

Par la grâce d’Allah et Son bienfait, une cellule secrète des soldats du Califat (...) s’est élancée en direction de la Belgique croisée qui n’a cessé de combattre l’Islam et les musulman

De fausses informations circulent

Alors que plusieurs témoignages des attentats dans la capitale belge ont envahi les réseaux sociaux, il est très facile de se laisser tromper par les photos et les vidéos n’ayant pas de lien avec les attaques du 22 mars. Comme à l'accoutumée, de nombreux plaisantins trouvent intelligent d'inventer et propager de fausses informations.

Oui mais...

J’ai évidemment, comme tout être humain digne de ce nom, de la peine pour nos amis(e)s Belges qui subissent aujourd'hui les horreurs que nous avons subis récemment lors des attentats de Paris. Cela dit, quelques interrogations se posent à moi et me laissent perplexe. Par exemple, pourquoi ces extrémistes organisent l'explosion de ces bombes dans un aéroport, alors que le siège du parlement européen de Bruxelles faisait une cible désignée ? Pourquoi l'avertissement d'un membre des services anti-terroristes belges à propos des frères Abdeslam a-t-il été ignoré ? Pourquoi les gouvernements continuent de vouloir « sanctionner » la Russie, alors qu'il est indéniable que Vladimir Poutine a clairement démontré par des actes efficaces sa volonté d'éradiquer l'état islamique ? Quid des pouvoirs médiumniques du président turc Erdogan qui prédisait 4 jours avant des attentats à Bruxelles ?

Une nouvelle escalade sécuritaire accompagnée de nouvelles restrictions de libertés est en marche, et Her Valls l'a de nouveau affirmé « Nous sommes en guerre ! ». Ah, au fait, je m'avance peut être un peu, mais je pense que - pour votre sécurité bien sûr - vous pouvez oublier les nombreuses manifestations prévues pour le retrait de la loi travail. Synchronicité quand tu nous tiens...

Parions sur le fait que paradoxalement, tout cela ne va pas perturber le calendrier des ventes d'armes que nos dirigeants autorisent sans le moindre complexe. Je vous quitte sur cet extrait de « Pour cause de Sécurité Nationale » de Cathy O'Brien & Mark Phillips :

Il fut débattu puis décidé que la peur devrait être propagée et entretenue au niveau mondial afin que l’attention reste cristallisée sur le négatif tout en empêchant l’expression positive de l’authenticité. Tandis que les gens deviendraient de plus en plus craintifs et manipulables, leur capacité à penser librement et à exprimer leur authenticité décroîtrait. Le contrôle de l’esprit interdisant clairement toute expression de l’authenticité, l’évolution de l’esprit humain diminuerait ainsi en même temps que la liberté de penser, lors que celle-ci fait l’objet d’un continuel bombardement alliant terreur et négativité.

Le veilleur



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Terrorisme »