Attentat de Boston : Théories du complot et coïncidences troublantes...


Quelque soit la vérité qui se cache derrière l'attentat de Boston, il semble que l'hypothèse de l'attaque sous fausse-bannière (false flag) ait fini par infiltrer le discours des médias, et il ne s'agit la pas seulement de médias dits « conspirationnistes ». Il faut dire que plusieurs éléments viennent corroborer cette hypothèse, et parmis eux, certains se révèlent assez troublants, voici donc un passage en revue des théories qui circulent en ce moment même. Le veilleur

Opération diversion
 
Après les explosions sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston, le gouverneur du Massachusetts Deval Patrick a donné une conférence de presse pour faire le point sur la situation. La toute première question lui a été posée par Dan Bidondi, journaliste pour InfoWar. Ce site est dirigé par Alex Jones, considéré comme étant un des théoriciens du complot les plus actifs des États-Unis.
 
Dan Bidondi a alors demandé si l'attentat de Boston n'était pas « encore une autre attaque de diversion mise en scène pour nous prendre nos droits civiques ? » Le site Heavy.com explique que la théorie de la diversion (« FalseFlag » en anglais), déjà utilisée pour le 11-Septembre ou la guerre en Irak, insinue que les explosions de Boston sont des « ruses qui permettraient par la suite au gouvernement américain de réduire l'intimité et la liberté des citoyens » et/ou d'être des prétextes pour partir en guerre.
 
Dans ce cas précis, selon Alex Jones, ces bombes auraient pour but d'étendre le contrôle de la Transportation Security Administration (TSA) aux événements sportifs. La TSA est une agence américaine créée après les attentats du 11 septembre 2001 pour s'occuper de la sécurité dans les transports.
 
Le gouverneur a balayé la question de Bidondi en répondant par un simple « non »...
 
Un exercice qui fut réalisé pour de vrai ?
 
Mobile, Alabama TV station Local TV 15 rapporta :
 
Le coach de cross country de l'université de Mobile, qui était près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston lorsqu'une série d'explosion se produisit, a dit qu'il pensait que cela était bizarre car il y avait des chiens sniffeurs  anti-bombes sur les lignes de départ et d'arrivée.
 
« Ils faisaient des annonces non-stop au haut-parleur disant que cela n'était qu'un exercice et qu'il ne fallait pas s'inquiéter », a dit l'entraineur Ali Stevenson à la TV local 15. « On aurait dit qu'il y avait comme une sorte de menace, mais ils continuaient à nous dire que ce n'était qu'un exercice ».
A 12:53 de l'après-midi, heure locale, le journal du Boston Globe twittait :
 
« Déclaration officielle: Il va y avoir une explosion contrôlée en face de la bibliothèque dans la minute qui suit, ceci fait partie des activités de la brigade de déminage ».
Puis presque deux heures plus tard, à 14:50, des bombes explosaient près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston, tuant trois personnes en blessant plus de 100 autres. Juste une coincidence ?
 
La mystérieuse page Facebook

Facebook_boston.jpgPubliée sur Youtube le 15 avril, une vidéo demande pourquoi une page Facebook qui rend hommage aux victimes de l'attentat a été créée quelques heures avant les événements. Le débat fait rage dans les commentaires. Certains pensent que c'est un coup monté, d'autres expliquent cette « anomalie » par le décalage horaire.
 
En effet, il semblerait qu'une page Facebook du nom suivant ait été ouvert 8H avant l'attentat : « Thoughts Go out To All Involved In The Boston Explosions » (Tous nos pensées vont aux victimes des explosions à Boston). Alors, certes il est possible de de créer une page Facebook avec un nom et de la modifier par la suite mais de là à créer un compte 8H avant et le modifier dans la foulée, le même jour, la coïncidence est troublante, surtout quand l'adresse du site web de référence est CNN.
 
Lorsque que l'on regarde le rapport d'activité de Facebook du dit compte, là aucun doute possible, cette page a été crée environ 9H avant les explosions et il s'agissait bien du nom d'origine qui est resté inchangé depuis. Fawkes news
 
Le militaire comédien

boston_theorie_complot.jpgParmi les photos de l'attentat qui ont circulé, il y en a une particulièrement dure. On y voit un jeune homme assis et très gravement blessé : l'explosion lui a déchiré la jambe. Pour les conspirationnistes, cette photo est pure mise en scène.
 
Sur Facebook (attention, certaines images peuvent choquer) un montage circule et explique que ce jeune homme est en fait un soldat américain. Ce dernier aurait déjà perdu sa jambe en Afghanistan et aurait joué la comédie pour les besoins de la photos.

Le mystérieux « man on the roof » (l'homme sur le toit)

roof-top.jpgMais que faisait cet homme sur le toit ? Depuis lundi 15 avril, les internautes se posent des questions sur cette silhouette qu'on aperçoit sur le toit d'un immeuble non loin de la ligne d'arrivée.
 
Est-il impliqué dans l'attentat ou se trouvait-il juste là par hasard ? Le site de 20 minutes explique que certains internautes ironisent sur l'engouement que suscite cette photo : et si il n'était là que... pour avoir une meilleure vue sur le marathon ? Le huffingtonpost

L'avertissement d'un insider

memo.jpgUn étrange commentaire a été publié lundi dernier sur un forum. Il émane d'un individu qui prétend travailler dans une commission de sécurité et qui avertit que l'attentat de Boston sera instrumentalisé afin de limiter l'accès de la population aux munitions.

« Alerte : Des lois ont étés écrites afin de vous baiser
 
Je travaille dans une commission de sécurité et je viens de recevoir l'ordre de commencer une campagne sur laquelle nous travaillons depuis les deux derniers mois et maintenant cela prend tout son sens.
 
Je vais tacher d'être aussi bref que possible.
 
Ils vont attribuer ce drame à un jeune d'une vingtaine d'années et déclarer qu'il l'a fait car il est instable. Ils vont trouver des armes à feu et un livre de la NRA dans sa maison. Ils vont dire qu'il a utilisé des charges de poudre pour l'explosion et que cette poudre ne devrait pas être en vente libre au public.
 
Ils vont ensuite déclarer que puisque la poudre des munitions peut être utilisée pour créer des explosions, le nombre de cartouches que vous pourrez acheter doit être limité et taxé afin d'aider à payer ces drames.
 
Je ne peux pas rien faire sinon je perdrais mon emploi et je ferais peut-être face à des poursuites criminelles. S'il vous plaît ne les laissez pas s'en sortir. Ils ne vont pas trouver le suspect avant la fin de la semaine et l'assaut est prévu pour vendredi. Ce drame a été mis en scène. Les gens ont réellement étés blessés , mais l'événement a été planifié. Ne les laissez pas bafouer nos droits. »

Les chroniques de rorschach

L'attentat de Boston dans un épisode de « Family Guy »

family_guy.jpgDes internautes se sont aperçus qu'un épisode diffusé il y a 1 mois (turban Cow Boy) reprenait le modus operandi de l'attentat de Boston : Un marathon frappé par 2 explosions déclenchées à distance à l'aide d'un téléphone portable. Détail supplémentaire : l'auteur de l'attentat est habillé à l'orientale, un code vestimentaire qui désigne les térroristes dans l'imaginaire américain.
 
Dans une autre séquence du même épisode, on voit le personnage principal qui écrase à l'arrivée les participants de la course. L'animateur indique clairement que l'événement a lieu lors du marathon de Boston et l'on voit en arrière plan la ligne d'arrivée de la course à la télé. A noter que la vidéo reprend bien deux événements qui ne se suivent pas dans la série mais qui font partie du même épisode. Il s'agit donc d'un montage afin de pouvoir montrer les deux séquences remisent dans le contexte de l'actualité.
 
Déjà les médias traditionnels se sont emparés de cette affaire en la qualifiant d'« idiotie conspirationniste » et en demandant pourquoi diable les auteurs du prétendu false flag prendraient la peine de dévoiler leur machination dans une série télévisée.
 
Pourtant la même chose est arrivée lors de la tuerie du « Dark Night Rises » à Aurora. A l'époque, les internautes se sont aperçus que les villes d'Aurora et de Sandy Hook étaient mentionnées dans le film qui était justement projeté le soir de la fusillade.

911_simpsons.jpgEn remontant plus loin dans le temps, on s'est également rendu compte que l'attaque du 11 septembre avait été prédite dans divers séries et films notamment dans les Simpsons et  « The Lone Gunmen ».
 
Cette sinistre comédie a également été utilisée pour le 11 Septembre avec de nombreux films et dessins animés qui annoncés l'événement, parfois par des clins d'oeil discrets et parfois plus clairement.

films_911.jpgA chaque attentat, c'est donc le même schéma qui se répète : Des séries ou des films incluent des éléments d'attentats futurs. Les conspirationnistes s'emparent de ce sujet au nom de la « programmation prédictive » tandis que les médias affirment que ces théories n'ont aucun sens.
 
Il est vrai que cela n'aurait aucune sens d'agir ainsi sauf à considérer que ces prédictions servent à décrédibiliser par avance les théories conspirationnistes mettant en doute la version officielle des événements. Les chroniques de rorschach
 
Alors que les plus grosses « attaques terroristes » de l'histoire récente des Etats-Unis, incluant les deux attentats du WTC et l'attentat à la bombe d'Oklahoma City, ont été des attaques perpétrés depuis l'intérieur du système et aussi alors que pratiquement tous les « complots terroristes » découverts sur le sol états-unien depuis le 11 Septembre ont été créés, facilités par le FBI, nous avons tous les droits d'être suspicieux.
 
Les attentats à la bombe n'ont qu'un bénéficiaire : les gouvernements et les familles immensément riches qui les possèdent. Comme Vincent Vinciguerra, un des perpétrateurs des attaques terroristes de l'opération Gladio l'avait expliqué :

« Nous devions attaquer des civils, des gens, femmes, enfants, des innocents, des gens inconnus, sans aucune connexion avec le jeu politique. La raison était fort simple : pour forcer le public à se tourner vers l'État pour demander plus de sécurité. »

A lire également
 
 • Attentat de Boston: Du jamais vu ! Les médias de masse envisagent la possibilité d?un attentat fausse-bannière !
 
 • Théorie du complot... ou complot de la théorie ? Les précédents terroristes du FBI...
 
Note
 
Crédit photo d'illustration fawkes-news




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Attentats »