Appel à l'aide : Le désespoir d'une mère face aux abus de pouvoir des services sociaux


Cette information est à la fois grave et synonyme de l'impuissance des citoyens que nous sommes face aux abus du système, et notamment des services sociaux. Grave car il s'agit d'une enfant de quatre ans, de toute évidence, mal traitée par l'établissement d'accueil. Synonyme d'impuissance car malgré les démarches faites par la mère pour récupérer sa fille de 4 ans, cela fait presque un mois qu'elle est séparée d'elle (14 Juin 2013).
 
Lors des visites, elle retrouve sa fille sale, dans les mêmes habits que lorsqu'elle l'a quitté, apeurée et à plusieurs reprises blessée. Ce témoignage provient de Tmara Priscille, lectrice du blog (Fawkes News) qui souhaite témoigner de son histoire et demander de l'aide. La question est de savoir comment pouvons-nous aider cette petite fille en danger, victime de cette justice qui pense mieux élever les enfants que sa propre mère. C'est malheureusement le genre de drame qui arrive souvent... Trop souvent. Guy Fawkes

Témoignage de Tmara Priscille :

« Cela remonte à deux ans. J'ai eu un problème de santé très grave qui nécessitait une intervention d'urgence. Ayant été hospitalisé un mois a l'hôpital pour des douleurs aiguës que je ressentais sur mes deux pieds, les médecins l'ont appelé du nom de polynévrite (mal de nerf) qui m'avais affecté les deux pieds et, pour cela, ne sachant comment faire a mon grand regret je suis aller voir une assistante sociale pour me venir en aide et j'étais loin de me douter de la tournure des événements Dès lors, cette personne a commencé a me harceler avec des appels et des courriers. Une fois, je suis allé m'expliquer avec elle malgré cela elle ne faisait que continuer a me harceler concernant mon enfant.
 
Depuis cette histoires a pris des tournures dramatiques, d'où mon crie d'appel de ce matin qui est très urgent, non seulement cette personne ne m'avais pas porté secours lors des difficultés que j'avais eu, mais au final elle a fait en sorte qu'on vienne prendre mon enfant. La raison pour laquelle je dis cela c'est que la semaine dernière j'ai reçu un courrier concernant mon enfant comme quoi ma fille doit participer a un camp accompagnée de ses éducateurs, du 13 juillet au 19 juillet 2013.
 
Tmara.jpg
 
Ce camp ayant lieu à l'extérieur de l'établissement, se trouve au domaine de la gautière dans la Drôme (26) et je te dit pas tout le cinéma que je vie en ce moment même. On me donne plein de rendez-vous ou on me recommande de pas être accompagné, du genre : « nous voulons que tu vienne voir le lieu ou la petite se trouve seulement il faut que tu vienne seul et la petite ne sera pas la ce jour là ». Une succession de chantage et de harcèlement. Je ne te dis pas le jour ou ils ont débarqué a mon domicile, ils étaient au nombre de six personnes, trois policiers ainsi que trois dames m'ayant arraché l'enfant des mains, les trois policiers se sont jetés sur moi comme des brutes, j'ai finis au commissariat avec des menottes comme une criminelle, je te laisse deviner la suite...
 
Le danger dont il est question ici concerne le fait que depuis qu'ils ont pris ma fille (14 Juin 2013) ce n'est que ce lundi 1 juillet que j'ai pu la voir et qu'elle ne fut pas ma crainte en la voyant avec des cicatrices sur la lèvre, une blessure sur la main droite, une grosse cicatrice sur le pied sans oublier l'état ou elle se trouvait avec les yeux rouges et elle avait très peur au moment de partir.
 
Elle m'a serré la main en croyant qu'elle retournerait avec moi, j'ai vue beaucoup de tristesse et de souffrance dans son regard et depuis je n'arrive pas a être en paix. Et quand je leur dit de ne pas emmener ma fille dans ce camp la réponse a sonné net du genre : « que tu le veuille ou non, nous l'amenons avec nous » ou ? pourquoi ? En même temps, mon inquiétude demeure concernant l'état dans lequel se trouve cet enfant et depuis je n'arrête pas de courir à gauche à droite pour trouver des solutions pour qu'elle parte de là.
 
Puisse tu me venir en aide en publiant cette information peut être elle pourrait sauver cette petite fille entre les mains de ces personnes en dénonçant ce genre de comportement. Ils se sont servit de la loi pour opprimer et arracher un enfant de son parent sans se soucier de ce que cela pourrait causer comme souffrance pour l'enfant. Voilà en quelques mots comment te décrire la situation elle peut paraître banale mais dans le fond il y a anguille sous roche. La vie de mon enfant est en danger c'est pourquoi je te fais la demande. »

Si vous souhaitez apporter une idée ou votre soutien à Tmara, vous pouvez le faire par email. N'hésitez pas à faire suivre cet article pour que les gens soit au courant des dérives de l'aide sociale à l'enfance. Courage à Tmara et sa petite fille.
 
Publié par Fawkes News



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Juridique »