Alerte : nouvelle tempête solaire de classe X par l'amas AR1520


Le soleil a déclenché une poussée énorme jeudi 12 Juillet, la deuxième grande tempête solaire générée par une éruption à partir de notre étoile en moins d'une semaine. L'éruption solaire a culminé à 12h52 HAE (16:52 GMT) en tant que tempête solaire de classe X, le type le plus puissant d'éruption solaire.

"L'éruption provient de la Région active 1520, qui est devenue visible le 6 Juillet par la rotation du soleil" ont déclaré les responsables de la NASA dans une alerte. La région active 1520, ou AR1520, est un amas géant de taches solaires qui font actuellement face à la Terre. Selon la NASA et le Space Weather Prediction Center (SPWC), qui est exploité par la US National Oceanic and Atmospheric Administration, cette tempête solaire a été enregistrée comme une éruption solaire de classe X1.4.

Elle est plus puissante que l'éruption de classe X1.1 qui a éclaté le 6 Juillet à partir d'un autre amas géant de taches solaires connu sous le nom de AR1515, faisant de cette dernière tempête la plus forte tempête solaire de l'été jusqu'à présent. "La région de taches solaires AR1520 pourrait mesurer jusqu'à 300.000 kilomètres de long à son apogée", annonce à space.com (lien) l'astrophysicien solaire C. Alex Young de la NASA Goddard Space Flight Center. "Elle est environ 50 pour cent plus grande que les taches solaires AR1515 de la semaine dernière".

"C'est assez vaste" a dit Young, ajoutant que les taches solaires de la taille d'AR1520 sont normales vu que le soleil se rapproche de l'apogée de son cycle de temps en 2013 (minimum de Maunder). Mais tandis que l'amas de taches solaires AR1520 peut sembler être un monstre solaire, il est en fait un exemple relativement modeste des taches solaires futures, et promet plus de tempêtes solaires à venir, d'après Dean Pesnell, scientifique du projet pour le Solar Dynamics Observatory de la NASA.

"Ce n'est certainement pas fini. C'est seulement à mi-chemin de la face du soleil en ce moment", a déclaré Pesnell du centre Goddard à Greenbelt, Maryland, qui supervise la mission SDO d'observation du soleil. "Nous allons être en mesure de le regarder de la Terre pendant au moins une autre semaine."




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité solaire »