Alerte d'orage géomagnétique : l'activité solaire reprend


Les prévisionnistes du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) estiment a 45 % de chance les risques de tempêtes polaires géomagnétiques les 29-30 juillet, résultat d'un flux de vent solaire à grande vitesse vers le champ magnétique terrestre.
 
Un orage encore plus fort peut se produire vers le le 31 juillet suite à une éjection de masse coronale (CME) associée à l'éruption de classe M6 du 28 Juillet. Les observateurs du ciel de haute latitude doivent être alertés d'aurores boréales à venir pour les trois prochaines nuits.
 
Le groupe de taches solaires AR1532 crépite d'éruptions solaires de classe M. Plus tard, une éruption de classe M6 survenue le 28 juillet (2056 UT), produit un flash lumineux de rayons ultraviolets extrêmes, montré plus haut (couverture) dans une capture instantanée de l'Observatoire solaire dynamique (SDO).
 
Contrairement aux rapports précédents, cette explosion a produit une éjection de masse coronale et le nuage va droit vers la terre. Selon une prévision préparée par les analystes au laboratoire Goddard Space Weather, la CME va atteindre notre planète le 31 juillet à 1500 UT (+/-7 heures). Des tempêtes géomagnétiques faibles à modérées sont possibles lorsque le nuage arrivera.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité solaire »