Alaska : de fortes secousses ont touché les îles Aléoutiennes


Deux secousses de de magnitude 6.0 puis 5.8 ont secoué mardi les îles Aléoutiennes, à l'ouest de l'Alaska, à environs 120 km de Attu station (lien). La première de magnitude 6.0 située à 14 km de profondeur a eu lieu a 17h56 (lien), la seconde de magnitude 5.8 située à 21.7 km de profondeur a eu lieu a 22h56 (lien).
 
Aucune information supplémentaire n'est pour le moment disponible...
 
Pour rappel, l'année dernière exactement à la même époque (24 juin 2011), la même région avait subi un puissant séisme de 7.4 de magnitude. Le centre d'alerte aux tsunami d'Alaska et de la côte occidentale américaine (WCATWC) avait émis une alerte locale au tsunami dans l'Océan Pacifique, et lancé un avis, demandant aux personnes vivant sur la côte de « se déplacer immédiatement à l'intérieur des terres dans des zones élevées et de se tenir à l'écart de tous les ports et des bras de mer » (lien).

Plus anciennement, en 1964 avait eu lieu un des plus puissants séismes enregistrés sur Terre avec une magnitude 9.2 sur l'échelle de Richter. Il avait frappé la région d'Anchorage, en Alaska, le vendredi 27 mars 1964 (Vendredi saint, Good Friday en anglais) à 17 h 36, heure locale.

L'épicentre du séisme se situait à environ 90 km à l'ouest de Valdez et 120 km à l'est d'Anchorage, avec un foyer à une profondeur de 25 km. Cet énorme séisme avait fait 115 victimes et avait engendré un tsunami produisant des dégâts sur l'ensemble de la côte ouest américaine et avait fait 14 victimes en Californie (lien).



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »