Alaska & Colombie Britannique : les prémices d'une catastrophe de grande ampleur annoncée ?


Un séisme d'une magnitude inhabituelle de 7.7 s'est produit samedi 5 janvier au large des côtes de l'Alaska (lien). Depuis cette date, de nouveaux séismes/répliques ont eu lieu et se portent au nombre impressionant de 15, avec respectivement des magnitudes de 4.7, 4.5, 4.2, 4.8, 4.0, 3.8, 3.7, 5.1, 3.5, 4.0, 4.4, 3.9, 4.2, 4.0 et 4.5, la dernière s'étant ajoutée alors que j'écris ces lignes ! (lien officiel USGS - onglet Alaska)
 
Pour rappel, cette zone est située sur la ligne de la grande ceinture de feu qui nous montre une nouvelle fois de forts signes d'activité. La zone du Kamtchaka - très active ces derniers temps, aussi bien au niveau sismique que volcanique - , ainsi que l'île du Japon sont également situés en bordure de cette immense ligne de failles.
 
Très récemment également, de forts séismes ont eu lieu en bordure de la ceinture de feu, plus au sud, en Equateur, en Argentine ainsi qu'au Mexique. La Californie, située plus au nord du Mexique est considérée comme zone à hauts risques sismiques, les scientifiques y redoutant une prochaine manifestation tectonique dantesque connue sous le doux nom de « Big one » (wiki), et qui équivaudrait à un tremblement de terre cataclysmique d'une magnitude comprise entre 9 et 10 ! (voir échelle de Richter)
 
Alors que ces faits inquiétants ne sont que peu, voire pas du tout relayés par nos chers médias officiels, voici une nouvelle information qui tend à confirmer mes inquiétudes : Des sociétés d'assurances (donc informés par des professionnels en sismicité) retirent leur couverture de la zone de Colombie Britannique au Canada...

Par le-veilleur

 
Canada : deux compagnies d'assurance cessent de couvrir le risque de séisme en Colombie Britannique
 
Deux compagnies d'assurance résidentielle, Economical Insurance et Family Insurance Solutions, vont bientôt cesser d'offrir une protection pour les tremblements de terre aux résidents de certains secteurs de Metro Vancouver et de l'île de Vancouver.
 
Au cours des 18 derniers mois, plusieurs autres compagnies d'assurance de la Colombie-Britannique ont augmenté le tarif de leur couverture et leur franchise en cas de dommage dû à un séisme.
 
Daniel Mirkovic, de la compagnie Square One, explique que de nombreuses compagnies réagissent ainsi aux violents séismes qui ont eu lieu un peu partout dans le monde au cours des derniers mois, dont plusieurs au large de la province.
 
Selon la compagnie Square One, plusieurs facteurs sont en cause :
 
 • les zones à risque ont été modifiées à la suite de la mise à jour des cartes des lignes de faille et des zones de subduction,
 
 • les dommages et les pertes ont été plus importants que prévu lors des séismes récents au Japon, en Nouvelle-Zélande et au Chili,
 
 • les directives établies par les responsables canadiens de la réglementation en assurances ont été resserrées,
 
 • et deux séismes, un de 7,7 et un de 6,3 sur l'échelle de Richter, ont eu lieu en octobre et en novembre au large de la province.
 
Selon les spécialistes, ce n'est qu'une question de temps avant qu'un important séisme ne frappe la Colombie-Britannique. Un grand séisme a lieu sur la côte ouest tous les 500 ans et le dernier remonte à il y a 300 ans.
 
Linda Goss, de la compagnie Economical Insurance, note que le processus de modification de couvertures pour les tremblements de terre est très complexe. Selon une explication fournie par voie de communiqué par Mme Goss, des données récentes démontrent que les risques de dommages importants en cas de séisme ont augmenté en Colombie-Britannique.
 
Mme Goss ajoute qu'en raison de cette augmentation des risques, il est devenu impossible pour Economical Insurance d'offrir la couverture pour les tremblements de terre.
 
Environ 20.000 clients de Richmond et de la région de Victoria seront touchés par l'annulation de la protection en cas de séisme annoncée par Economical Insurance et Family Insurance Solutions. Les modifications à leur couverture entreront en vigueur le 15 janvier 2013.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »