Adecco : Une agence reconnue coupable de discrimination raciale traite un intérimaire d'antisémite !


De temps en temps un petit coup de gueule s'impose. C'est le cas aujourd'hui suite à la découverte d'une information qui me révolte : Une agence Adecco se permet suite à la délation d'un de ses clients, de porter un jugement aussi hautain qu'infondé sur un intérimaire qui a eu le malheur de poster une photo de lui faisant une « quenelle » sur le site de Dieudonné. Le pauvre homme a qui des excuses ont été demandées, s'est vu traité d'antisémite et a été radié des listes nationales d'Adecco France !
 
Rappellons à cette occasion qu'en 2001, Adecco a été reconnue coupable de discriminations raciales à l'embauche par le parquet de Bruxelles. Les perquisitions opérées la même année auprès du siège d'Adecco ont révélés qu'au moins une centaine d'entreprises ont demandé les services de la société d'intérim en précisant qu'elles ne voulaient pas d'étrangers (voir la liste).
 
Cette agence qui - comme le dirait sûrement l'inventeur de la dite quenelle - « devrait la fermer », se permet donc de faire la morale à cet homme qui n'a rien à se repprocher (non, la quenelle n'est pas un geste antisémite !), alors que figurent dans leurs notes de recherche les mentions « BBB » (pour Bleu - Blanc - Belge), « à la limite turque ou yougo... » ou encore « pas d'arabes... ». De qui se moque on ?
 
Je vous laisse découvrir le courrier reçu par cette personne (voir l'original ici), j'ajouterai ensuite quelques découvertes sur les habitudes pour le moins curieuses et intrusives de cette société.
 
« Aix en provence, le 11 décembre 2013
Lettre recommandée avec accusé de réception
 
Monsieur,
 
Je fais suite à notre entretien du 10 décembre 2013 au cours duquel nous avons évoqué votre comportement, lors de votre dernière mission au sein de la société Eurest.
 
Bien que votre mission se soit achevée de manière anticipée le 09 décembre dernier, conformément à ce qui était indiqué sur votre contrat de mission n° 23532, je souhaiterais revenir sur les faits suivants :
 
Nous avons été alertés par la société Eurest qu'une photo de vous, prise sur votre poste de travail, en tenue réglementaire, avait été mis en ligne sur le site : http://www.dieudosphère.com
 
Or, cette photo vous met en scène, faisant un geste reconnu publiquement comme antisémite. Par ailleurs, le site sur lequel ce cliché a été publié est un site spécifique qui « promeut » la haine raciale et l'antisémitisme.
 
La gravité de votre comportement est inacceptable et aurait justifié la rupture anticipée de votre contrat de mission pour faute grave si celui ci était encore en cours.
 
Vous avez été recruté pour l'exécution d'une mission qui nécessitait une totale implication de votre part. Votre comportement démontre votre manque de professionnalisme.
 
Nous avons pris acte de vos explications et des regrets que vous avez exprimés et pris bonne note de votre volonté de rédiger une lettre d'excuses à destination de la société Eurest. Par ailleurs, nous vos remercions de bien vouloir supprimer la photo du site.
 
Néanmoins, nous ne pouvons tolérer la nature de votre geste et de votre attitude qui sont en totale contradiction avec les valeurs que porte notre société.
 
Ainsi, nous vous informons que nous procéderons à votre déréférencement national au sein d'Adecco France.
 
Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de nos salutations.
 
Valérie Plano, Directrice d'agence »

Bon, vu que ces braves gens aiment bien fouiller chez les autres, je me suis permis de fouiner à mon tour, et l'attente n'a pas été longue.
 
Adecco fait l'objet d'une enquête du gendarme de la concurrence en France
 
En 2013, Paris a ouvert une enquête contre le groupe zurichois pour violation de la législation sur la concurrence. L'Autorité de la concurrence a confirmé jeudi en milieu de matinée à l'AFP que « des perquisitions ont été effectuées hier (mercredi, ndlr) sur autorisation judiciaire chez plusieurs sociétés de travail temporaire, sur des soupçons de pratiques anti-concurrentielles. »
 
D'autres sociétés concurrentes - non nommées (ndv : mais ouvertement pointées du doigt par la CFE-CGC d'Adecco - la délation semble être monnaie courante chez eux - voir ici) - sont visées par l'investigation, a indiqué Adecco. Le spécialiste de l'intérim précise coopérer pleinement avec les autorités hexagonales.
 
Revenons un bref instant sur les déclarations du CFE-CGC d'Adecco, dans une news intitulée « Le travail temporaire au coeur d'une enquête pour violation de la législation sur la concurrence ». Nous y trouvons un commentaire qui à mon avis est assez explicite et amène à se poser d'autres questions :
 
« Anonyme a dit...
 
Une fois de plus vous parlez de ce sujet. C'est une bonne chose et vous en félicite. Mais pourquoi avoir supprimé mon dernier commentaire sur votre précédent article ? Avez vous eu des pressions ?
J'ai l'impression qu'il a dérangé notre chère direction. Je devrais peu être contacter la presse pour leur expliquer comment adecco arrose gracieusement ces concurrents pour piper les marchés cadres et non cadres.
Mr De Brienne, svp, faites éclater la vérité, les collaborateurs ont le droit de savoir.
Cordialement. » Source

En février 2009, Adecco, Manpower et VediorBis avaient été condamnés (encore ?! Oh les pauvres) à hauteur de 94,4 millions d'euros par le gendarme de la concurrence français, pour entente commerciale vis-à-vis de leurs clients « grands comptes » (les plus importants). Source
 
Adecco traque les commentaires négatifs sur les forums...
 
Histoire de tenter de garder une image positive de la société, des employés de l'agence font la chasse aux commentaires négatifs sur les forums, avec des incitations mielleuses à prendre contact pour « solutionner le problème », alors que les dits problèmes avaient déjà étés signalés par les intérimaires lésés sans que rien ne bouge, ni même que l'on daigne leur répondre, un gros foutage de gueule !
 
Sur le très connu forum doctissimo.fr, on peut lire le coup de gueule de l'internaute « the-driver » :
 
« Étant au chômage depuis un petit moment, je me suis réinscrit en intérim et j'ai accepté un inventaire qui se déroulait très tôt dans la matinée, lors de la remise des convocations d'intervention, j'ai été accueillis par un homme assez pressé qui m'a remis rapidement mon document avant de me laisser disposer. J'arrive donc au lieu de rendez-vous, une demi heure passe et je vois les autres intérimaires ronchonner, finalement, personne ne viendra nous chercher, lorsque j'ai appelé aux heures d'ouverture, la personne d'adecco me dis que les dates sont fausses sur la convocation mais que soit-disant, on me l'aurait dit (genre ça va être ma faute maintenant), elle a refusé de me dédommager et m'a obligé a revenir a la bonne date, je lui ai bien fais comprendre qu'elle pouvait se le mettre ou je pense son inventaire. J'aurai passé l'éponge si c'était la première fois que ça arrivait mais, ce n'est pas le cas, j'ai eus pas mal de soucis avec cette agence et sérieusement, en lisant les forums sur les autres agences du même nom, je me demande s'ils ne sélectionnent pas leurs employés grâce à leur incompétence ... En fait, nous ne sommes que de simples cv pour eux ... »
Puis quelques commentaires plus bas, réponse de Adecco France :
 
« Bonjour The-driver, si vous souhaitez faire une réclamation afin qu'on étudie le problème rencontré, nous vous invitons à nous contacter via ce formulaire : http://www.adecco.fr/Pages/Formulaire-de-contact.aspx (objet : Autre question) en nous donnant votre nom, prénom et coordonnées) pour que l'équipe en charge des réclamations puisse vous recontacter.
 
Bonne journée, Cécile pour Adecco »

Idem sur un site également connu par un autre type de public : jeuxvideo.com. La aussi, un utilisateur nommé « Mariodu-93 » raconte une mésaventure rencontré auprès de Adecco :
 
« Quand je lisais sur certains topic que Adecco était une boite de merde ,je le croyais pas mais maintenant oui! J'ai travaillé chez eux depuis début Décembre et je devais être payé normalement en Janvier ,or je n'ai rien reçu (aucune paye m'a été donné) ,c'est vraiment une boite d'intérim de merde. »
Même procédé, quelques lignes plus bas, on peut y lire une réponse de « AnsoTT »
 
« Bonjour Mariodu-93, je travaille pour le Groupe Adecco et je viens de voir qu'apparemment vous rencontrez un problème de paie. Je comprends bien votre position. Pouvez-vous me contacter en message privé sur mon Facebook pour que je puisse vous aider au plus vite et rétablir votre situation ? Voici l'adresse de mon profil : http://www.facebook.com/profile.php?id=100000980784967
A tout de suite, Anne Sophie  »

La société Adecco paie-t-elle des personnes pour traquer les avis négatifs sur le web, ou s'agit-il d'employés tellement consciencieux et fidèles qu'ils n'hésitent pas à sacrifier leur temps de libre pour redorer le blason de cette société aux pratiques douteuses ? Pas si sûr...
 
En effet, quand on regarde bien, on peut voir que les dates de réponse aux commentaires dérangeants, on peut remarquer que dans le premier cas, la réponse d'Adecco est datée du 25-09-2013, ce qui correspond à un mercredi. Dans l'exemple suivant, l'intervention du bienveillant AnsoTT date du 9 février 2011 à 14:33, un mercredi également ! C'est à mes yeux évident, cette boite fait la chasse sur le web aux avis qui pourraient nuire à leur image, à moins que ces employés ne soient désoeuvrés au point de surfer sur des forums tels que doctissimo.fr ou jeuxvideo.com durant leurs heures de travail !
 
Par manque de temps, je ne traiterai pas les très nombreux autres exemples et témoignages éloquents de personnes déçues ayant eu le malheur de travailler chez cette société. Je vous laisse constater par vous même en faisant une petite recherche sur les moteurs de recherche. Pour ma part, je me contenterai de glisser une grosse quenelle de 175 contre Adecco qui le mérite bien.
 
Par Le veilleur



Commentaires 2

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Et le dossier des entreprises de travail temporaire est fort incomplet ! N'en déplaise à ces messieurs-dames, les entreprises de TT sont responsables de trop de carrières ruinées, en orientant les intérimaires non pas sur les postes pour lesquels ils ont été formés mais selon leurs besoins. C'est ainsi que si on demande un maçon, on aura un paysagiste ou un man?uvre ayant participé à quelques travaux de maçonnerie provisoirement requalifié de maçon professionnel, si on demande un électricien bâtiment, on risque fort de se retrouver avec un BTS électrotechnique 'donc connaissant l'électricité mais pas forcément le bâtiment !' et ainsi de suite. Quel est l'impact de ces emplois sur le CV du gars ? Absolument désastreux car ces emplois ne lui permettent pas de démontrer une volonté de progression dans son domaine mais au contraire et au vu du nombre de petits boulots font passer l'intérimaire soit pour un menteur affabulateur de la pire espèce, celle qui s'invente une formation et un diplôme auquel il ne peut prétendre, soit pour un bon à rien qui n'est capable que de petits boulots et certainement pas dans la ou les branches pour lesquelles il a été formé. Arrivé à un certain moment, l'entreprise de TT refuse de présenter le postulant dans son métier et pire arrive à donner un avis négatif lorsqu'un employeur demande confirmation des qualités et expériences d'un candidat ayant répondu à une annonce. Quand à obtenir réparation de la part de ces entreprises de TT, y compris par le biais des pages contact, il ne faut certainement pas y compter, que l'on soit employeur avec un chantier qui est partit en couilles à cause d'un intérimaire non qualifié ou que l'on soit Ex-intérimaire réclamant justice. Et je parle d'expérience et de vécu, pas de simples suppositions ni de ouï-dire. Donc, travailleur, si tu veux véritablement faire carrière quelque part fuit les entreprises de travail temporaire, ce sera un peu plus dur mais tu réussiras bien mieux sans eux.

avatar de Magn3tik
  • Par Magn3tik 0 0
  • Les notes sur les dossiers sont courantes et gerbantes ! Les mots tête de cons / monsieur je sais tout / trou du cul sont choses fréquentes !

    Je déteste ces agences de merde qui ne pense qu'a faire du business sur le dos des pauvres gens qui ne demandent qu'a bosser.

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Divers »