Activité volcanique de la semaine : 15 volcans en activité dont 9 en état d'alerte


Parmis les volcans en activité, certains d'entre eux montrent des signes préoccupants, voir même un niveau d'instabilité élevé pour certains. Les zones d'activités sismiques semblent étroitement liées aux évènements volcaniques, avec en particulier la Nouvelle-Zélande, l'Indonésie et la Russie dans la région Sibérienne avec pas moins de huit volcans en état d'alerte !
 
Sans pour autant prendre un ton alarmiste, il serait sage de garder un oeil sur l'évolution de la situation dans ces trois régions, car elle pourrait s'agraver en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire...
 
Nouvelle-Zélande
 
En Nouvelle-Zélande, GeoNET signale l'édification d'un dôme de morphologie inhabituelle dans le cratère de White Island. Le niveau d'alerte volcanique a été élevé à 2, et le niveau aviation à orange. L'extrusion du dôme est postérieure à août et sa croissance se fait dans le dernier cratère d'explosion. Son diamètre est de 20-30 mètres, avec des aiguilles de lave en surface. Brad Scott, volcanologue au GNS, affirme n'avoir jamais vu pareille structure et la commente :
 
« si vous imaginez un volcan comme un tube de dentifrice ... alors un dôme de lave apparaît comme un bouchon desséché sortant du tube. Il ne peut bouger comme une coulée de lave, mais grandit de l'intérieur lorsque du nouveau magma monte et pousse la partie refroidie vers le haut et l'extérieur ».
Le Ruapehu demeure à un niveau d'instabilité élevé : il semble que les gaz soient bloqués sous le lac, ce qui pourrait générer une future explosion par surpression ; la température reste depuis mars aux environs de 20-25°C.
 
Au Mont Tongariro, les gaz continuent de s'échapper depuis la dernière explosion du 21.11.12. Aucune mesure étant donné le mauvais temps, mais une perception olfactive irritante.
 
Australie
 
Heard island : une nouvelle anomalie thermique a été repérée par le Modvolc le 11.11.12 au Mawson Peak, succédant à diverses anomalies relevées depuis septembre, et indiquant la poursuite d'une phase éruptive mineure.
 
Indonésie
 
Le Lokon a présenté le 8 décembre à 23h01 local une explosion accompagnée d'un panache à 2500 m. Il a récidivé le 11 décembre avec une série d'explosions : la première à 12h10 locale, violente, a produit un panache de cendres de 3.000 mètres. Elle a été suivie d'autres explosions mineures à 12h41, 13h16, 13h42, 14h10, 15h03 locale. Du trémor est enregistré de manière quasi-continue. (VSI)
 
L'activité se poursuit au Paluweh (Petites îles de la Sonde) avec un dôme en croissance et une anomalie thermique persistante (lien volcanodiscovery).
 
Russie
 
Au Kamchatka, trois volcans sont en alerte aviation niveau orange (Sheveluch, Tolbachik et Karymsky) et cinq en alerte aviation niveau jaune (Klyuchvskoy, Bezymianny, Kizimen, Gorely et Alaid)
 
Au Tolbachik : l'éruption explosive-effusive continue, avec des coulées de lave sur la fissure sud du Tolbachinsky Dol, accompagnée le 11.12 par un panache de gaz et vapeur montant à plus de 4.000 mètres, avant de dériver vers l'ouest. Les satellites repèrent toujours une anomalie thermique très forte sur la zone nord du Tolbachinsky Dol. A noter que des fumerolles ont été vues au pied interne du cratère du Plosky Tolbachik pour la première fois depuis 30 ans.
 
Tanzanie
 
Des nouvelles du Lengai, où en septembre 2012, de l'activité de spattering et des coulées noires de carbonatite sont remarquées par Franck Moeckel et sa compagne Wendy Blank via le site de Fred Belton, au fond du cratère nord actif. Ils signalent de plus une forte odeur généralisée d'H2S (sulfure d'hydrogène).



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité volcanique »