1975 : un pistolet de la CIA qui provoque une crise cardiaque


Voici un vieil article poussiéreux de novembre 2009, mais qui prend tout son sens, alors que je publiais hier un article à propos du décès de Hugo Chavez en placant en tant que victime d'un complot fomenté par la CIA. Si certains d'entre vous sont restés sceptiques à la lecture de ce dernier, vous pourrez vous apercevoir au fil des lignes qui suivent que la théorie n'a rien d'irréel, bien au contraire ! Le veilleur

Une arme secrète de la CIA utilisée pour l'assassinat tire un minuscule dard empoisonné qui provoque une crise cardiaque, comme expliqué par le témoignage devant le Congrès de la courte vidéo ci-dessous (bas de page). En nous éduquant nous-mêmes ainsi que les autres sur ce genre de sujets d'une importance vitale, nous pouvons bâtir un avenir meilleur pour tous.
 
Le dard de cette arme secrète de la CIA peut traverser les vêtements et ne laisse aucune trace si ce n'est un petit point rouge sur la peau. Lors de la pénétration du dard mortel, l'individu cible de l'assassinat peut ressentir comme une piqûre de moustique, ou ne rien sentir du tout.
 
Le dard venimeux se désintègre complètement en pénétrant dans sa cible. Le poison mortel pénètre ensuite rapidement dans la circulation sanguine et provoque une crise cardiaque. Une fois que le mal est fait, le poison se dissout rapidement, de sorte que l'autopsie a très peu de chances de révéler que la crise cardiaque ne provient pas d'une cause naturelle.
 
Cette histoire a l'air tout droit sortie d'un film de James Bond, n'est-ce pas ? Pourtant, tout ceci est vérifiable avec le témoignage du Congrès de cette vidéo. Les informations étonnantes à propos de cette arme secrète de la CIA proviennent du témoignage du Sénat américain en 1975 sur les activités des mafieux de la CIA.
 
Cette arme n'est qu'un aperçu de la vaste étendue des armes « à la James Bond » découvertes lors de l'audition du Comité de l'Eglise, officiellement connu sous le nom de Comité Spécial du Sénat des Etats Unis pour l'étude des Opérations Gouvernementales concernant les activités de renseignement.
 
Une arme similaire a-t-elle été utilisée par exemple récemment sur Mark Pittman, 52 ans, un journaliste qui avait prédit la crise financière et exposé le rôle de la réserve fédérale ? Pittman, dont le combat pour ouvrir la Réserve fédérale à un examen plus minutieux a mené Bloomberg News à poursuivre la banque centrale et gagner, est décédé d'une crise cardiaque le 25 novembre.
 
Regardez cette vidéo d'une minute ci-dessous, avec la description d'un ancien responsable de la CIA et le témoignage devant le Congrès sur cette arme qui assassine en provoquant une crise cardiaque. Pour regarder le documentaire de 45 minutes à l'origine de ce clip, rendez-vous sur personalgrowthcourses, vous pouvez également le télécharger au format flv.
 
Dans cet exposé, cinq anciens agents de la CIA décrivent comment leur fierté et l'enthousiasme à servir leur nation se sont transformés en angoisse et en remords lorsqu'ils ont compris qu'ils étaient réellement en train de saborder la démocratie en tuant des civils innocents, et ceci au nom de la « sécurité nationale », alors qu'en réalité il s'agissait uniquement d'intérêts étrangers. (NDLR : on vous laisse deviner de quels intérêts étrangers il s'agit. Un indice : il s'agit toujours du même poison cosmopolite !)
 
Le témoignage ci-dessus date de 1975, il a plus de 30 ans. Avec les avancées technologiques extraordinaires qui ont eu lieu depuis, imaginez quel type d'armes secrètes pour assassiner ont été développées depuis. Il a été prouvé qu'une technologie a été mise au point pour provoquer des sentiments suicidaires chez une personne. Plus d'informations sur ce sujet des armes non létales sont fournies sur le site wanttoknow.info.
 
Un élément supplémentaire qui confirmerait que Hugo Chavez aurait reçu un petit coup de pouce de la CIA et de ses armes secrètes : Assassinations by induced heart attack and cancer
 
The Examiner - Traduction bobGratton pour Propagandes.info


Vidéos :



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Conspirations »